Söderling, retour en 2013 ?

Söderling n'a plus joué depuis juillet 2011. (Reuters)

Söderling n'a plus joué depuis juillet 2011. (Reuters)

Absent du circuit depuis plus d’un an, Robin Söderling a donné quelques nouvelles sur son état de santé. Le Suédois, touché par une mononucléose, s’entraîne et a repris la course. Mais sa condition physique est trop aléatoire pour envisager un retour à court terme.

Rafael Nadal n’est pas le seul grand absent du circuit ATP. Robin Söderling, unique joueur à avoir battu l’Espagnol à Roland-Garros (en 8e de finale en 2009), a disparu des radars depuis plus longtemps encore puisque son dernier match remonte à juillet 2011. Une mononucléose tenace l’empêche d’exercer son métier et d’envisager un retour. Mais les dernières nouvelles sont rassurantes. Il y a quelques jours, avant le début du tournoi de Stockholm, Söderling a été aperçu à l’entraînement. Ses frappes de balle sont toujours aussi sèches mais sa condition physique, très irrégulière, ne lui permet pas encore de programmer une reprise de la compétition.

"Mon état de santé progresse. A un rythme d’escargot, mais il progresse. Certains jours, je peux faire de longs footings à un rythme soutenu, d’autres jours j’ai du mal à quitter le canapé, a expliqué l’ancien n°4 mondial dans les colonnes de L’Equipe. C’est ce qui rend compliqué tout planning de récupération fixe. Mais je ne précipite pas les choses : avec le recul, j’ai sans doute trop voulu pousser mon corps. J’ai toujours été dur au mal, à ne pas l’écouter quand il me disait stop, et c’est peut-être pour ça qu’aujourd’hui je récupère si lentement. J’ai appris la patience."

Il lui en faudra une bonne dose pour espérer revenir parmi les meilleurs joueurs du monde. En attendant, Söderling pourrait reprendre la compétition en 2013 si sa condition physique le lui permet et si sa mononucléose disparaît. Le cas de Mario Ancic doit sûrement lui trotter dans la tête: le Croate, touché par la même maladie, avait dû stopper sa carrière début 2011 alors qu’il n’avait pas encore 27 ans. Tout près de gagner un tournoi du Grand Chelem il y a quelques saisons (finaliste à Roland-Garros en 2009 et 2010), Söderling n’est plus qu’un souvenir à l’heure de l’écrasante domination de Djokovic, Federer, Murray et Nadal.

Pariez sur le Tennis avec PMU.fr, jusqu’à 170 euros offerts !