Brees, le saint des Saints

Drew Brees a établi un nouveau record. (Reuters)

Drew Brees a établi un nouveau record. (Reuters)

New Orleans est lancé. Hôte dimanche des Chargers, lors de la 5e journée de la saison régulière en NFL, les Saints ont signé leur première victoire (31-24), Drew Brees ayant profité de l’occasion pour établir un nouveau record de touchdowns. A noter le cinquième succès consécutif des Falcons, toujours invaincus.

Le public du Superdome n’attendait que ça ! Secoué durant l’intersaison par le "Bountygate", un scandale à propos de primes versées à des membres de l’effectif pour blesser volontairement des joueurs adverses jugés trop dangereux, New Orleans avait perdu l’habitude de gagner. Mais après quatre défaites consécutives, les Saints ont enfin retrouvé goût à la victoire, contre les Chargers (31-24), dimanche lors de la cinquième semaine de la saison régulière en NFL. Le tout sous le regard de Sean Payton, Joe Vitt et Mickey Loomis, respectivement entraîneur, coach-assistant et manager de l’équipe, qui avaient pourtant été suspendus par la ligue pour leur rôle dans cette affaire.

Si les trois hommes ont été autorisés à être sur place, alors qu’ils n’en avaient pas le droit, c’est parce que Drew Brees en avait fait la demande auprès des dirigeants de la NFL. Le quarterback de la franchise avait quelque chose à fêter, un record vieux d’un demi-siècle, et il voulait que le staff soit présent au complet pour célébrer ça avec lui. "Ça nous a donné un bon fluide, a-t-il souri après la rencontre. J’adore mon coach et je suis ravi qu’il ait pu être là, Mickey et Joe aussi. C’est un moment spécial pour notre équipe, et c’est bien qu’ils aient pu en faire partie." Cela ne changera peut-être rien au cours de la saison des Saints, mais l’image était belle.

Auteur face à la perméable défense de San Diego de quatre passes de touchdown – dont trois à destination de Marques Colston –, pour un total de 370 yards gagnés, Drew Brees a été décisif pour le 48e match d’affilée, effaçant ainsi des tablettes un certain Johnny Ubitas qui, entre 1956 et 1960, avait aligné 47 rencontres avec au moins un touchdown à la clé. "L’histoire n’aurait pas pu être plus belle, a ajouté le quarterback de New Orleans. Le plus incroyable avec ce record est qu’il s’étend sur quatre saisons (de 2009 à 2012, ndlr) et j’espère que ça va continuer encore longtemps." Aux Saints de tout faire pour prolonger cette série historique.

Le Sport sur votre mobile
Et aussi...

Et aussi...