Au cœur de la mêlée

Les Toulousains se préparent au choc face au Stade Français. (Maxppp)

Les Toulousains se préparent au choc face au Stade Français. (Maxppp)

Avant chaque journée de Top 14, retrouvez les principaux enjeux des matches du week-end. La 9e journée est marquée par le choc entre le Stade Français et Toulouse au Stade de France. A Montpellier, le match face à Grenoble sera gratuit pour les porteurs d’une… moustache. Enfin, Alexis Palisson a prolongé son contrat avec Toulon.

LE CHOC: Stade Français – Toulouse
Stade Français-Toulouse, c’est un classique du Top 14 programmé samedi au Stade de France. La saison dernière, les Toulousains s’étaient imposés à Paris (18-22) et ils débarquent en pleine confiance, forts d’une série de cinq victoires consécutives, toutes compétitions confondues. "Dans ce genre de rendez-vous, au Stade de France, Les Parisiens sont bons. Ils ratent les moins grands rendez-vous, des matchs à leur portée. Mais cette année face à Clermont, ils ont été très bons, a mis en garde Yannick Nyanga sur le site du club. On sait très bien qu’ils nous attendent de pied ferme ce week-end, ce ne sera pas du tout un choc au rabais." Sans Thierry Dusautoir, blessé, les Rouge et Noir sont peut-être bons à prendre. "Je ne sais pas s'il y a un bon moment pour affronter Toulouse, a répondu Geoffrey Doumayrou. Les Toulousains sortent de la coupe d'Europe avec deux victoires et vont vouloir enchaîner en championnat. A nous de leur montrer que ça sera difficile."

L’EQUIPE: Montpellier
Trois semaines après son succès sur la pelouse du Racing-Métro, Montpellier retrouve le Top 14 avec la réception de Grenoble samedi. A cette occasion, les dirigeants du club ont décidé d’offrir une place pour le match "à tous ceux qui se seront laissé pousser la moustache ou à tous ceux qui auront fait l’effort d’en revêtir une fausse". Et le club de préciser dans un communiqué: "Pour récupérer sa place le jour du match, il suffira de se présenter au guichet spécialement ouvert à cet effet, d’arborer fièrement sa moustache et le précieux sésame vous sera remis." Explication: les joueurs du MHR arborent pour la plupart une moustache en soutien au mouvement Movember, né en Afrique du Sud pour mettre la lumière sur certaines pathologies masculines telles que le cancer de la prostate.

LA PHRASE: "Il y avait des sollicitations", Alexis Palisson (Toulon)
Alexis Palisson a prolongé son contrat cette semaine avec Toulon. L’arrière international est désormais lié pour deux saisons supplémentaires, plus une en option, avec le RCT. La porte menant au Racing-Métro, qui avait entamé des discussions avec le joueur, s’est donc refermée. "Oui, bien sûr, il y avait des sollicitations, mais comme tout joueur en fin de contrat, a-t-il confié. Evidemment, on y prête attention. Il y avait aussi des données sportives. J’ai quand même demandé à Bernard Laporte de pouvoir évoluer plus régulièrement à l’arrière et je crois qu’il a pris en compte ce souhait. Ce ne sont pas des garanties, mais je sais que j’aurais l’opportunité d’évoluer à l’aile comme à l’arrière. Tous les éléments, au final, étaient réunis pour que je rempile à Toulon."

LA STAT: 30
Comme le nombre de matches disputés par le Stade Français au Stade de France, chiffre atteint pour la réception de Toulouse samedi. Le club parisien a joué pour la première fois dans l’enceinte de Seine-Saint-Denis en 1998, à l’occasion de la finale du Championnat de France remportée face à Perpignan (34-7).

Pariez sur le rugby avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !

en images
Tombé du ciel Lavillenie dans le volcan Charge Retrouvailles Au sommet