Lille encore au stade artisanal

Les Lillois ont étrenné leur nouveau stade par un match nul. (Maxpp)

Les Lillois ont étrenné leur nouveau stade par un match nul. (Maxpp)

Pour sa première sortie dans son nouvel écrin, Lille a partagé les points avec Nancy (1-1), vendredi, à l'occasion de la deuxième journée de Ligue 1. Un résultat très décevant pour le club nordiste, qui ne se consolera même pas avec l'honneur d'avoir inscrit le premier but de l'histoire du Grand Stade. C'est Djamel Bakar qui a glacé le public lillois avant que Salomon Kalou ne remette un peu de chaleur à cette soirée.

Au moins, Lille n'a pas perdu. C'est peut-être ce que les anciens retiendront, eux qui n'auront pas oublié ce jour de 1975 où le Losc avait aussi inauguré en D1 son nouveau stade. C'était à Grimonprez-Jooris et l'adversaire, comme ce soir, se nommait Nancy. Avec un certain Michel Platini dans ses rangs, l'ASNL avait douché l'enthousiasme en s'imposant 2-1. 37 ans plus tard, les Lorrains avaient aussi l'honneur d'être reçus les premiers dans la nouvelle enceinte lilloise. Et quel honneur ! Ce Grand Stade, attendu depuis près de dix ans et moult rebondissements administratifs, est un bijou rare en Ligue 1 et; hormis quelques petits ratés de jeunesse (une connexion défaillante en tribune de presse et des pannes d'électricité dans le vestiaire lillois !), la soirée a été belle à Lille.

Belle mais pas victorieuse. Venu avec un bloc défensif performant, Nancy a parfaitement tenu le choc, laissant le ballon comme prévu à son hôte pour mieux le contenir à 30 mètres et surtout le contrer. Dimitri Payet tente bien de faire sortir le bloc lorrain en le surprenant d'entrée avec une frappe lointaine mais son tir est bien capté par Ndy Assembé (6e). La première occasion sérieuse des Dogues est l’œuvre de De Melo, avide d'entrer dans l'Histoire en devenant le premier buteur de l'Histoire de ce Grand Stade. Sa tête croisée à la réception d'un coup franc brossé par Martin ne trouve pas le cadre et passe devant le but du gardien camerounais (13e).

Le Brésilien ne sera pas l'heureux élu et l'ancien Manceau n'aura pas non plus la joie de féliciter un de ses coéquipiers pour cela. Kalou est bien tout proche de le faire quand, lancé plein axe, il se joue de la défense pour se présenter seul face au gardien. Mais sa frappe de l'intérieur du pied passe à côté du but de Ndy Assembé. A pousser, Lille se fait cueillir sur la première action dangereuse de Nancéiens venus surtout pour contrer avec un trident Moukandjo-Bakar-Mollo qui se projette vite vers l'avant. C'est l'ancien Monégasque qui se met en évidence avec son point fort: la frappe à mi-distance.

Bakar dans l'Histoire, Moukandjo expulsé

Son tir puissant et précis à 25 mètres bat Landreau et refroidit l'ambiance (33e, 1-0). Lille ne se démonte pas et reprend son emprise sur le match avec une franche possession de balle. Après une touche, Béria combine bien avec Martin. L'ancien Sochalien prend le dessus sur son vis à vis sur l'aile droite et décoche un bon centre. Bien placé dans la surface, Kalou reprend d'une belle tête décroisée (1-1, 42e). L'Ivoirien marque son premier but en Ligue 1 et remet les siens dans le droit chemin. La deuxième période a le même visage. Le Losc domine, fait tourner mais bute sur la défense lorraine. Nancy défend bien et s'expose peu. Et même quand elle plie, Ndy Assembé lui permet de ne pas rompre en repoussant de belle manière la frappe de Kalou à la réception d'un centre de Béria (50e).

Les esprits s'échauffent au gré de contacts rugueux. Dans le collimateur de M.Bien qui joue alors de psychologie pour ne pas l'avertir d'un deuxième carton jaune, Mollo est remplacé par Louis (62e). L'ancien Manceau n'aura guère de temps pour se mettre en évidence puisque Jean Fernandez est contraint de le rappeler après l'expulsion de Moukandjo 22 minutes plus tard suite à un accrochage avec Payet (80e). Lille finit en supériorité numérique mais sa domination s'avère totalement stérile avec bien peu d'occasions à se mettre sous la dent. Le Grand Stade ne connaitra pas de victoire pour son premier match officiel. Les Dogues se contentent d'un nul qui leur permet de compter quatre points en deux matches à l'approche des barrages de Ligue des Champions contre Copenhague. Une compétition à la hauteur de son nouveau standing et que le Grand Stade ne mérite pas de manquer...

Retrouvez tous les matches de Ligue 1 en direct vidéo sur votre mobile !

Pariez sur le football avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !

Le Sport sur votre mobile
en images
La Coupe pour le Real Faire sans lui La réponse de Giroud Liverpool n'oublie pas Hillsborough L'essai du Barça
à lire aussi