Coupe du Monde zone europeGroupe A
Stadion Vasil Levski - Arbitre Antonio Miguel Mateu Lahoz
Pluvieux
  1. 3′ Matuidi
Journaliste : HUGUET Antoine

Geoffrey Steines, publié le 7 octobre

L'équipe de France a assuré le strict minimum samedi en Bulgarie (0-1), avec une victoire qui la maintient en tête du Groupe A des éliminatoires pour la Coupe du Monde 2018. Déjà certaine d'être au moins barragiste, elle devra montrer un tout autre visage mardi contre la Biélorussie pour s'éviter des frayeurs inutiles.

Le debrief
Rarement une purge n'aura aussi semblé aussi savoureuse après coup. Au bout d'un match tombé dans l'ennui et les approximations au fil des minutes, l'équipe de France a ramené de Bulgarie ce qu'elle était venue chercher. Grâce à un but de Blaise Matuidi dès la 3eme minute, elle s'y est imposée pour la première fois depuis 1932 pour reprendre à la Suède la tête du groupe A des éliminatoires pour la Coupe du Monde 2018 dans la zone Europe. Elle sera ainsi maitresse de son destin lors de la dernière journée, pendant laquelle elle accueillera la Biélorussie mardi à Saint-Denis, et il lui suffira de faire mieux que les Scandinaves, en déplacement aux Pays-Bas, pour valider son billet pour la Russie. Dans le cas contraire, les Bleus en passeront par les barrages, comme sur la route des deux derniers Mondiaux. S'ils ont chassé tant bien que mal les démons de 1993 avec ce succès à Sofia, les hommes de Didier Deschamps y ont rendu une copie bien pauvre, sur la lancée d'un match nul contre le Luxembourg début septembre (0-0).

Qu'elle semble loin la prestation aboutie qui avait fait exploser les Pays-Bas fin août (4-0). Repassés en 4-3-3 pour ce déplacement, alors que le 4-4-2 était immuable depuis les matchs à élimination directe de l'Euro 2016, ils n'ont pas réussi à se trouver offensivement. Le trio Mbappé-Lacazette-Griezmann, alléchant sur le papier, a fait pschitt par son manque de complémentarité et ses déplacements rarement coordonnés. La défense a certes bien tenu le choc, ne concédant qu'une seule situation chaude à des Bulgares d'une extrême faiblesse technique, mais elle a parfois affiché une fébrilité problématique face à un adversaire de ce niveau. Heureusement que le milieu a fait le boulot, même si la sortie de N'Golo Kanté sur blessure l'a fragilisé. En clair, il n'y a que la victoire à retenir de ce match qui avait tout du traquenard, chez un adversaire qui avait réussi carton plein dans ces éliminatoires et dans des conditions rendues piégeuses par une pluie tombée sans discontinuer. Mais les Bleus sont allés à l'essentiel, et c'est bien là le plus important.
Le film du match
3eme minute (0-1)
Servi dos au but, Lacazette change d'aile vers Digne sur la gauche. Le latéral des Bleus contrôle avant de centrer vers Griezmann, qui remise en une touche sur Matuidi. Dans un angle fermé, le milieu de la Juventus Turin trouve la lucarne opposée d'une frappe enroulée du gauche.

15eme minute
N.Kanté transperce le milieu bulgare balle au pied et lance Mbappé dans la profondeur. Sans soutien, l'attaquant des Bleus joue le coup en solitaire. Il fixe Bodurov, qu'il efface d'un passement de jambes, avant de prendre sa chance du gauche. Vigilant, P.Iliev intervient des deux poings au premier poteau.

26eme minute
Contre-attaque lancée par Matuidi, avec une passe dans la profondeur pour Mbappé. Le Parisien cherche ensuite Griezmann au second poteau et le ballon lui parvient suite à la glissade de Zanev. L'attaquant de l'Atlético Madrid contrôle de la poitrine et enchaîne une demi-volée du gauche qui fuit de peu le cadre bulgare.

37eme minute
Incroyable coup de chaud dans la surface française. Dans un premier temps, Nedelev envoie une frappe vicieuse que Lloris repousse difficilement d'une manchette après un rebond. Le capitaine français sort ensuite une énorme parade sur sa ligne pour s'opposer à une tête bulgare. Le ballon flotte encore aux abords du but des Bleus et Slavchev manque de peu la lucarne de Lloris.

45eme minute
Excellent coup-franc pour les Français provoqué par Rabiot. Griezmann tire directement dans le mur bulgare, mais le ballon arrive ensuite jusqu'à Mbappé dans la surface. L'attaquant du PSG mystifie trois défenseurs d'une feinte de tir, sans parvenir à trouver le cadre sur son tir du gauche en angle fermé.
Tops et flops

TOP 3

Sur la lancée de son début de saison avec le Bayern Munich, TOLISSO est le seul Français à avoir réussi un match plein à Sofia. Pas de baisse de régime pour l'ancien Lyonnais, omniprésent dans les duels et propre techniquement. Comme un symbole, il a provoqué des fautes à répétition. Une vraie bonne première titularisation dans un match à enjeu chez les Bleus.

MATUIDI n'avait plus marqué en équipe de France depuis 22 matchs, il a mis fin à cette série à un moment bien choisi. En ouvrant le score, il a mis les siens sur la voie d'un précieux succès. S'il n'a pas pesé sur les débats tout du long du match, son impact au milieu s'est révélé précieux, comme ses courses vers l'avant pour apporter le surnombre. Il a aussi donné de la voix en sa qualité de leader.

Encore une fois, LLORIS a affiché ses lacunes dans les relances au pied et aurait pu s'éviter une frayeur sur une manchette mal assurée. Mais la parade énorme sortie par la suite compense, comme sa sérénité dans le jeu aérien et dans la plupart de ses interventions à la main.


FLOP 3

Remplacé dès la 48eme minute, GALABINOV a traversé la soirée comme un fantôme. Bien serré par la charnière centrale française, il a passé un moment très compliqué à la pointe de l'attaque bulgare. Mais ce n'était pas que de sa faute, tant son remplaçant Kraev n'a pas fait mieux.

En dehors d'un premier quart d'heure intéressant, à l'image de son rôle sur le but français, LACAZETTE a plongé au fil des minutes. Il s'est isolé par son imprécision dans les remises et n'a pas toujours su se situer dans un rôle d'avant-centre aux côtés de deux ailiers très (trop ?) attirés par l'axe. Il a disparu de la circulation en seconde période sans jamais retrouver les circuits préférentiels.

Entré au relais d'un Kanté blessé et qui stabilisait l'entrejeu français, RABIOT n'est jamais entré dans son match. Il a affiché sa nonchalance habituelle et s'est fait sérieusement bouger dans l'impact. Il a surtout manqué de qualité technique pour fluidifier la première relance. Son entrée correspond à la chute du niveau de jeu des Bleus, et ça ne peut pas être un hasard.
Monsieur l'arbitre au rapport
Un match maitrisé avec autorité par Antonio Mateu Lahoz, qui a distribué les avertissements à bon escient et n'a jamais laissé l'opportunité aux débats de s'enflammer. Du costaud.
La feuille de match
Qualifs CDM 2018 (Zone Europe, Groupe A) : BULGARIE - FRANCE : 0-1
Stadion Vasil Levski (21 000 spectateurs environ)
Temps pluvieux - Pelouse bonne et détrempée
Arbitre : M.Mateu Lahoz (Espagne, 5)

But : Matuidi (3eme) pour la France

Avertissements : Slavchev (9eme), Zanev (51eme), Kraev (62eme) et G.Kostadinov (67eme) pour la Bulgarie - Giroud (91eme) pour la France

Expulsion : Aucune


Bulgarie
P.Iliev (5) - S.Popov (4), Bodurov (6), Bozhikov (5), Zanev (cap) (4) - Manolev (4) puis Dimitrov (87eme), Slavchev (5), G.Kostadinov (5), Nedelev (5) - Galabinov (3) puis Kraev (48eme), Delev (4)

N'ont pas participé : Mitrev (g), Makendzhiev (g), Chorbadzhiyski, Nedyalkov, Panov, Rainov, Malinov, Tsvetkov
Sélectionneur : P.Houbtchev


France
Lloris (cap) (6) - D.Sidibé (4), Varane (4), Umtiti (6), Digne (6) - Tolisso (7), N.Kanté (non noté) puis Rabiot (34eme / 4), Matuidi (6) - Griezmann (5), Lacazette (4) puis Payet (76eme), Mbappé (4) puis Giroud (85eme)

N'ont pas participé : S.Mandanda (g), Areola (g), Jallet, Amavi, Lemar, Coman, M.Sissoko, Rami, Kimpembe
Entraîneur : D.Deschamps

 
75 commentaires - Qualifs CDM 2018 (Zone Europe) : Les Bleus ramènent un succès aussi étriqué que précieux de Bulgarie
  • Mettre 4 à Lacazette et Mbappé c'est bien payé. Quand à Rabiot j'aurais mis 2 car il avait mis le short et le maillot. La sortie de Kanté a fait beaucoup de mal

    Rabiot j'y arrive pas : jeune homme prétentieux avec sa môman derriere , il choisit ses matchs et n'est bons que lorsque l'équipe est bonne , ce n'est pas lui qui la valorise , et hier il était juste épouvantable , c'est bien de gueuler que tu es le meilleur , faudrait que ça se voit...

  • Il y a un moment faudrait savoir ce que vous voulez - Ok on veut tous du beau jeu , des beaux buts et gagner à la fin
    Mais ça c'est en reve , à ce jour seules 3 équipes AU MONDE atteignent PARFOIS cet objectif : l'Espagne , l'Allemagne et le Brésil , pour le reste c'est au grès des matchs , des formes du moment et toutes les contraintes qu'il y a autour d'un match , forcement à enjeux s'il est officiel
    Contre le Luxembourg , l'EdFrance à globalement bien joué et tenté des choses , mais avec un autobus derriere et un gardien bondissant , ça n'a pas voulu , et on a meme eu du bol de pas en prendre un sur ce contre en en fin de match !

    Hier , et ce depuis minimum 1 semaine , on savait que ça serait compliqué , difficile , dur ...La Bulgarie à battu tout le monde chez elle , la France n'y a pas gagné depuis ...85 ans et meme les Platoche et compagnie sont revenus sans victoire , il faisait un temps de chiotte ( regardez la photo ci-dessus ! ) rendant le ballon glissant et les controles approximatifs - perso j'étais confiant mais mais mais....
    Alors oui on aurait dut en planter un de + en 1ere période pour etre tranquille , oui devant les trio qu'on esperait explosif n'a pas fonctionné , oui il y a des choses à revoir...
    Mais oh! quoi ! On gagne , non ? Notre défense , source d'inquietude à été trés bonne , Digne et Tolisso excellents , les Bulgares n'ont qu'une seule occaz' et encore sur un ballon glissant que Lloris maitrise mal mais il se rattrape de suite derriere , la surprise Luxembourg était dans les tetes , Pogba , Kolsewzny , Kurzawa ( titulaire au départ ) , Dembélé , Mendy puis Mister T d'assurance tous risques , j'ai nommé N'golo kanté sont blessés , on a encore Fékir , Martial , Sissoko en réserve ( j'en oublie désolé ) , alors 1000 désoles mais moi ce 0-1 pourri en Bulgari me conviendra trés bien ...en attendant mieux

    Bonne analyse globale, mais la Bulgarie d'aujourd'hui n'a vraiment plus rien à voir avec la Bulgarie qui nous a sortis de la Coupe du Monde 94. Quand on n'est pas capable de battre le Luxembourg, ceci venant après la Biélorussie et qu'on bat au cordeau la Bulgarie de maintenant et avec de la réussite les PB chez eux (0-1, et un penalty oublié par l'arbitre), on peut se faire des cheveux blancs pour la CM en Russie. En France, il n'y a pas de meneur de jeu, les Payet et Lemar sont inconstants. Pogba, il est beau, mais il est à craindre qu'il ne soit juste que beau. Alors évidemment, si tout ce beau monde se met à jouer à l'unisson et au top de leur forme, on aurait une des toutes meilleures équipes du Monde. Quand Zidane sera sélectionneur ?

    On est d'accord pertuy , certe nos joueurs , surtout offensifs , sont parmis les meilleurs mais aprés la difficulté est de jouer "ensemble " et d'avoir un fond de jeu , j'aime bien Deschamp mais sa limite est peut-etre là

    Vous n avez aucun fond de jeu et ça ne passera jamais contre des équipes qui jouent un minimum .
    Vos stars n'en sont pas . Elles n'ont jamais rien gagné de sérieux .
    l'EDF est très moyenne et très loin derrière les vraies grandes nations de foot ...

    " les vraies grandes nations du foot " , Tlax ? Mais on en fait parti !! Ce n'est pas parce que le jeu est pauvre en ce moment , surtout au regard des joueurs talentueux de l'EdF , que nous n'en sommes pas

    1/4 de finaliste en 2014 ( avec une équipe en reconstruction , souvenez vous , seuls Lloris et Benzema etaient des piliers à l'époque ! 2 joueurs ! ) , vice-champion d'Europe , des joueurs réclamés par les + grands clubs ( 2 Français dans les 3 + gros transfert cet été ) , 1er d'un groupe " pas si facile " surtout si on integre qu'il n'y a plus de petites équipes ( on a vu le Luxembourg prendre beaucoup de points pour eux et pas que contre nous , mais aussi dans d'autres groupes , Albanie , Chypre , et j'en oublie ... ) , regardez la liste des éliminés : Galles , Pays-Bas , Etats-Unis , et on a failli rajouter l'Argentine !

    Alors oui on peux faire mieux c'est clair , mais derriere le trio Allemagne , Espagne et Brésil ( toujours inconstant le Brésil ) , c'est trés ouvert

  • Dommage, va falloir se taper les matchs...

  • La France a tout pour réussir.Il ne manque qu'un entraineur.
    Il faudrait que les joueurs cessent de se rouler au sol en hurlant de douleur chaque fois qu'un adversaire les frôle d'un peu près!

  • mauvaise organisation devant trois qui font n'importe quoi

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]