Dortmund à la relance

Marco Reus et les Borussen veulent renouer avec la victoire en Bundesliga. (Reuters)

Alors qu'il n'avait plus concédé le moindre revers en Bundesliga depuis plus d'un an, le Borussia Dortmund a trébuché sur la pelouse du Hambourg SV (3-2), le week-end passé. Pas décidés à s'attarder sur cette déconvenue, les Borussen entendent bien relancer la machine dès mardi face à l’Eintracht Francfort, à l'occasion de la 5e journée.

D’ordinaire, ce n’est pas un promu qui saurait impressionner un BvB au sommet de son art, double champion d’Allemagne en titre et plus solide que jamais en terme d’effectif. Seulement voilà, entre Francfort et Dortmund ce mardi, dans le cadre de la cinquième levée de Bundesliga, le favori ne sera pas forcément le Borussia. Alors que l’Eintracht réalise un début de saison historique pour un promu dans l’élite du football germanique, avec quatre victoires au compteur en autant de journées et une place de co-leader plus que méritée, les hommes de Jürgen Klopp viennent de concéder leur première défaite en championnat depuis plus d’un an. Un coup d’arrêt brutal encaissé sur la pelouse de Hambourg.  

Battus 3-2 le week-end dernier par un HSV moribond qui restait sur quatre revers de rang, les Borussen ont fait preuve à cette occasion d’une improbable maladresse devant le but adverse et d’effroyables largesses dans leur propre camp. "Un vrai match de m…", selon Klopp. "Une défaite qui fait mal", dixit le directeur sportif du club Michael Zorc, alors que Dortmund n’avait plus perdu en Bundesliga depuis le 18 septembre 2011 (soit une série de 25 victoires et 6 matches nuls). "Je ne veux pas en parler, déclarait pour sa part Sebastian Kehl, le capitaine, juste après la rencontre, ça doit rester dans l’intimité du vestiaire. Mais toutes ces erreurs, liées à un manque de concentration, ne doivent plus se reproduire !"

Pas question donc de s’attarder sur cette déconvenue. "Nous allons nous reprendre rapidement, le fait de jouer aussi vite est une chance, car nous n'avons pas le temps de tergiverser. Nous ne sommes pas une équipe à terre !", prévient Kehl. Un discours partagé par son entraîneur, qui confiait lundi en conférence de presse: "<i>Nous devons tirer les leçons de nos erreurs. Si nous tirons les bonnes conclusions de ce qui s’est passé à Hambourg, ce sera peut-être la dernière défaite avant un moment…" Serein, Jürgen Klopp rappelle du reste que son BvB est plutôt du genre à monter en puissance. "Cela ne m’est jamais arrivé d’avoir une équipe au top après cinq journées de championnat…" L’an dernier, à pareille époque, le futur champion pointait en 11e position…

Pariez sur le football avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !