ATP - Monfils : " Ca devient chiant ! "

ATP - Monfils : " Ca devient chiant ! "©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 02 juillet 2021 à 11h51

Encore éliminé prématurément, jeudi à Wimbledon, Gaël Monfils est sorti extrêmement frustré de sa défaite face à l'Espagnol Martinez, 107eme au classement. Au bord des larmes, le numéro 1 français semblait envahi par une lassitude pas loin d'être irrémédiable.



Encore raté. Gaël Monfils avait de nouveau la possibilité, jeudi à Wimbledon, d'aligner deux victoires de suite. Une occasion qu'il a encore laissé passer. Et il faut donc toujours remonter au mois de février de l'année 2020 pour trouver trace de deux succès de rang du Français, alors parvenu en demi-finales à Dubaï, où il avait même été tout près (trois balles de match en sa faveur, toutes non converties) de créer l'exploit contre le numéro 1 mondial Novak Djokovic. Ce Monfils-là semble mort et enterré. Et jeudi, sur le gazon londonien, ce n'est une nouvelle fois qu'une pâle copie de "La Monf" de la grande époque qui s'est fait trimballer par un inconnu espagnol classé au-delà du 100eme rang mondial (Pedro Martinez) dès le deuxième tour du tournoi. Comme à Roland-Garros le mois dernier, où le Parisien, plus que l'ombre de lui-même depuis la reprise du tennis après le long break dû à la pandémie de Covid-19 (trois victoires uniquement), avait disparu du tableau au bout de deux matchs là aussi, battu par le Suédois Ymer, pas beaucoup plus connu que Martinez, Monfils a parfois semblé complètement perdu.

Monfils : "En ce moment, c'est plus dur"

Après cette nouvelle désillusion, il n'y a donc rien eu d'étonnant à ce que ses larmes, pourtant rentrées depuis sa tristesse de l'Open d'Australie en début de saison, ne ressortent. Le 17eme mondial semblait en effet en avoir très gros sur le moral, comme désespérément lassé et frustré de ne pas récolter les fruits de son travail sous la coupe de son nouvel entraîneur l'Autrichien Günter Bresnik. Tellement désabusé, Monfils avait à peine les mots. "Franchement c'est dur de parler. J'ai pas fait un grand match, encore... J'ai pas grand-chose à dire... Je me suis battu mais ça n'est pas passé. Je suis tellement déçu encore une fois", analysait au micro de beIN Sports le toujours mieux classé de nos représentants, abattu. "En ce moment, c'est plus dur. J'essaie de faire mieux mais il n'y a pas encore de mieux, donc je suis déçu. J'ai l'impression que je me répète, ça devient chiant. Même pour les fans : Gaël Monfils, il a fait quoi ? Il a encore perdu. J'en ai marre de venir vous dire à chaque fois la même chose. J'ai l'impression que ça fait six mois que je vous donne le même son." En attendant d'avoir "plus de contenu à offrir", le quart de finaliste de l'US Open il y a de cela deux ans seulement "souffre en silence". Malheureusement, il ne peut pas faire beaucoup mieux à l'heure actuelle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.