US Open (H) : Alcaraz facile, Rublev galère, Norrie va découvrir la deuxième semaine à New York

US Open (H) : Alcaraz facile, Rublev galère, Norrie va découvrir la deuxième semaine à New York©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le dimanche 04 septembre 2022 à 00h14

Pour la première fois de sa carrière, Cameron Norrie s'est qualifié pour les huitièmes de finale de l'US Open, en disposant de Holger Rune en trois sets. Il sera opposé à Andrey Rublev, vainqueur en cinq sets de Denis Shapovalov. Carlos Alcaraz l'a également emporté en trois sets, contre Jenson Brooksby.


Wimbledon était à ce jour le seul tournoi du Grand Chelem où Cameron Norrie avait vu la deuxième semaine (demi-finale cette année contre Djokovic). L'US Open est venu s'ajouter à sa liste. En disposant de Holger Rune (33eme) en trois sets ce samedi, le n°9 mondial s'est assuré une place en huitièmes de finale. Pour son troisième match en quatre mois et demi contre le jeune Danois, le Britannique l'a encore emporté, cette fois sur le score de 7-5, 6-4, 6-1 en 2h12. Auteur de 7 aces et 71% de premières balles, Norrie n'a été breaké que deux fois lors de ce match. Dans le premier set, il a mené 4-2 puis a manqué deux balles de set à 5-3 et Rune a réussi à égaliser à 5-5. Mais sur le jeu suivant, il a de nouveau perdu son service et Norrie a ensuite conclu sur un jeu blanc. Dans le deuxième set, le Britannique a mené 4-1, puis a perdu l'un de ses breaks d'avance (4-2), mais pas deux, et a remporté le set à 5-4 sur sa troisième occasion. La dernière manche a en revanche été moins accrochée, Rune perdant ses jeux de service à 1-1, 3-1 et 5-1. C'est donc Cameron Norrie qui verra les huitièmes de finale, et ce sera contre Andrey Rublev.

Rublev gagne un combat de plus de quatre heures

Le Russe de 24 ans a en effet rallié les huitièmes en disposant de Denis Shapovalov, mais que ce fut dur ! Il a en effet eu besoin de 4h10 pour l'emporter 6-4, 2-6, 6-7, 6-4, 7-6. Le Canadien a fait les points gagnants (75) et les fautes (72) lors de cette partie à rallonge (38 coups gagnants et 37 fautes directes pour le Russe) où il n'est pas passé très loin de la victoire. Si Rublev a remporté le premier set grâce à un seul break, à 5-4, "Shapo" a immédiatement réagi, en gagnant le deuxième avec des breaks à 1-1 et 3-1 et le troisième 7-3 au tie-break après avoir sauvé une balle de set à 6-5. Dans le quatrième, le Russe a mené 3-1, puis le Canadien est revenu à 3-3, avant de perdre son service à 4-4. Il a donc fallu disputer un cinquième set, et Rublev est passé tout près de la victoire en breakant à 4-4 et en se procurant trois balles de match sur sa mise en jeu. Mais Shapovalov les a sauvées et les deux hommes se sont donc départagés au super tie-break. Un super tie-break maîtrisé par Rublev, qui a mené 5-3 puis 8-4 et l'a finalement gagné 10-7. Il disputera son quatrième huitième de finale à New York (1-1 dans les confrontations avec Norrie) lundi.

Alcaraz se promène

Pour Carlos Alcaraz, la deuxième semaine à New York ne sera pas une découverte puisqu'il a disputé les quarts l'an passé, mais l'Espagnol a confirmé, en accédant aux huitièmes grâce à sa victoire sur Jenson Brooksby, le tombeur de Borna Coric. L'Espagnol, qui fait partie des quatre joueurs pouvant être n°1 mondial à l'issue du tournoi (avec Nadal, Medvedev et Ruud) s'est imposé sans trembler, sur le score de 6-3, 6-3, 6-3 en 2h13. Auteur de 8 aces et 70% de premières balles, il a été breaké trois fois, mais cela ne l'a pas empêché de s'imposer. Il a remporté le premier set grâce à un break à 3-2, puis le deuxième en prenant le service adverse à 2-2 et 5-3. Mené 3-0 dans le troisième set, le n°4 mondial ne s'est pas affolé, au contraire. Il a remporté six jeux de suite pour décrocher son billet pour le tour suivant ! Ce sera contre Marin Cilic ou Dan Evans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.