ATP : Un inconnu français établit un incroyable record

ATP : Un inconnu français établit un incroyable record©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le lundi 29 novembre 2021 à 21h14

Un jeune joueur français, classé 1139eme, a battu un record que Roger Federer et Juan Martin Del Potro avaient établi aux JO de Londres en 2012.



Un sacré record vient d’avoir lieu sur la planète tennis. Quoi, un de plus pour Novak Djokovic, Roger Federer ou Rafael Nadal ?! Non, non, vous n’y êtes pas. Un record pour Serena Williams ? Non plus. Une sacrée marque vient d’être atteinte sur un circuit plus confidentiel de la petite balle jaune. En Futures, au tournoi de Cancun, au Mexique, exactement. Le record a pris corps à l’occasion d’un quart de finale entre un joueur français, Constantin Bittoun Kouzmine, et un Britannique, Gilles Hussey.

Un match en deux sets gagnants de 4h41 !

Que s’est-il donc passé exactement entre ces deux joueurs anonymes et inconnus du grand public ? Eh bien, le 1139eme mondial et le joueur d’outre-Manche sont restés à ferrailler sur le court durant près de… cinq heures ! Pour un match en deux sets gagnants ! Constantin Bittoun Kouzmine et Gilles Hussey se sont départagés au bout de 4 heures et 41 minutes, et ont effacé la précédente marque de 4h26, établie par Roger Federer et Juan Martin Del Potro en demi-finale aux Jeux Olympiques de Londres en 2012. Le joueur français a fini par s’incliner à l’issue d’une partie homérique (6-7, 6-4, 7-6 pour Hussey).


« C'est du grand n'importe quoi ! C'est forcément dur après la défaite, d'autant qu'on jouait sous 30 degrés, mais je ne m'étais pas rendu compte de la durée, raconte avec le sourire Constantin Bittoun Kouzmine à L’Equipe. Ce n'est qu'en sortant que je l'ai appris. J'étais dans mon match, et vers la fin complètement rôti, j'essayais juste de garder le maximum d'énergie pour le point suivant. Je ne m'étais pas imaginé que ça avait duré près de cinq heures, même s'il y avait plus d'une centaine de personnes autour du court pendant la fin de la rencontre. Ici, on est tous regroupés dans un resort... »

Constantin Bittoun Kouzmine : « C'est du grand n'importe quoi ! »

« J'ai sauvé plein de balles de match, je suis passé à deux points de la rencontre... Je suis sorti éclaté, ajoute le jeune joueur français de 22 ans. Et le pire, c'est que si j'avais gagné, j'aurais dû rejouer deux heures après, et ma finale de double ! Bon, mon adversaire a dû enchaîner, il a mené 7-6 avant l'interruption par la nuit. Physiquement, je savais que j'étais un dur à cuire, mais c'est toujours bon de savoir que je peux tenir longtemps. (...) Et je bats Federer et Del Potro ! Il y avait 750 dollars en jeu pour se qualifier pour les demi-finales. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.