XV de France : Un ancien Bleu en colère

XV de France : Un ancien Bleu en colère©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER : publié le dimanche 28 février 2021 à 12h31

Alors que France-Ecosse a été reporté, l'ancien joueur du XV de France Eric Champ regrette le climat autour des Bleus, marqué par plusieurs cas positifs et une gestion discutable.



Dimanche, aurait dû se disputer un France-Ecosse au Stade de France dans le cadre du Tournoi des 6 Nations. Mais la rencontre a été reportée en raison de l'actualité des Bleus marquée par plusieurs contrôles positifs au Covid-19. L'environnement autour de l'équipe de France et du centre d'entrainement de Marcoussis a fait beaucoup parler ces derniers jours. Dimanche dans L'Equipe, un ancien international prend la parole pour réclamer le départ de Serge Simon, vice-président de la Fédération Française de rugby et « Covid manager ».

Champ : « Le rugby français est la risée de tous en ce moment »

Cet ancien Bleu, c'est Eric Champ, 42 sélections au compteur entre 1985 et 1991. Membre de l'opposition Ovale Ensemble et du comité directeur, l'ancien flanker fulmine et s'inquiète. « C'est bien triste, mais nous sommes rentrés dans une gestion très politique et sous contrôle. Alors incompétence ou négligence ? Sûrement les deux », commence-t-il avant d'ajouter : « Le fait est qu'il y a eu quatre rassemblements (moins de 20 ans, équipes de France à 7 féminine et masculine ainsi que le quinze de France) et quatre clusters. À un moment donné on ne peut pas faire que le showbiz : aller rencontrer le président de la République, pourquoi pas ? La ministre des Sports ? C'est indispensable quand on est à la tête d'une fédération comme la nôtre, mais nous devons, nous aussi, avoir les informations. Je suis élu, donc je me sens responsable, même si je ne suis pas aux manettes. On se moque de nous. Et puis le rugby français est la risée de tous en ce moment. »

Champ sur Serge Simon : « Mais si les mensonges et l'incompétence sont avérés, qu'il retourne faire toubib et qu'il démissionne de la fédé »

« On parle ici de mandat social, de gens qui sont en responsabilité et très grassement payés, donc je m'interroge : est-ce qu'il y a mensonge ou pas ? Je suis à l'ancienne peut-être, mais tu ne peux pas charger Pierre si, réellement, c'est Paul qui a commis une faute. Comme l'a dit la ministre hier, avec eux le patient 0 a déjà changé trois fois ! Par ailleurs, madame Maracineanu a réclamé une enquête. Si c'est le cas, il faut une démarche sérieuse et non interne », poursuit Eric Champ, mobilisé pour cette fameuse enquête interne. « On demande aux gens qui dirigent de nous dire s'ils ont menti ? S'il y a eu incompétence du « Covid manager » Serge Simon ? C'est insupportable. Parce que Serge Simon fait beaucoup de choses : il est « Covid manager », responsable des équipes de France, vice-président de la Fédération, il devait être président-délégué... Mais si les mensonges et l'incompétence sont avérés, qu'il retourne faire toubib et qu'il démissionne de la fédé, s'énerve Champ. Je ne rigole pas ! Qu'il remette sa blouse et qu'il aille soigner des gens. On en a besoin en ce moment. Quatre rassemblements, quatre clusters, à un moment, quand tu es mandataire social, il faut assumer ses responsabilités. »

« Ce que les gens ne savent peut-être pas, c'est que la FFR, c'est 95 % de sport amateur pour 5 % d'équipe de France. Le rugby amateur, dont les Championnats ne reprendront pas, est en grande souffrance. J'entends sa grogne et je pense qu'on aurait pu mieux le traiter, que l'on manque beaucoup d'écoute à son égard », conclut l'ancien élément du XV de France, remonté comme une pendule.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.