FFR : Codorniou candidat à la présidence, Grill se lancera plus tard

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le vendredi 17 mai 2024 à 10h59

Ancien trois-quarts centre du XV de France, Didier Codorniou (66 ans) annonce dans divers médias qu'il est candidat à la présidence de la FFR. Florian Grill, le président actuel, sera candidat également, mais l'annoncera plus tard.

En 2020, Florian Grill avait été battu par Bernard Laporte pour la présidence de la Fédération française de rugby. En 2023, suite à la démission du président en raison de ses ennuis judiciaires, il avait été élu en battant Patrick Buisson. En 2024, c'est Didier Codornou qui sera face à lui. L'ancien trois-quarts centre du XV de France (31 sélections de 1879 à 1985), de Narbonne et de Toulouse annonce ce vendredi dans divers médias (L'Equipe, Midi Olympique, L'Indépendant) sa candidature pour l'élection à la présidence de la FFR, qui se tiendra le 19 octobre. "Durant les derniers mois j'ai beaucoup réfléchi. J'ai consulté. Le déclic a été la Coupe du monde. J'ai été invité à assister aux matchs et j'ai été baigné par l'ambiance. J'ai retrouvé des frissons et ma passion. J'ai rencontré des anciens internationaux, notamment Michel Pebeyre, des dirigeants et beaucoup de présidents de clubs. Ces rencontres m'ont fait prendre conscience. Pas forcément encore de faire acte de candidature pour la présidence de la Fédération française de rugby, mais au moins de m'impliquer", commence dans les colonnes du quotidien régional celui qui s'est lancé dans la politique après sa carrière de rugbyman, en devenant maire de Gruissan (5000 habitants) dans l'Aude, vice-président du Conseil régional d'Occitanie et vice-président du Parti radical de gauche.

Maso, Rives et Guirado au soutien

A ses côtés, on retrouvera Jo Maso et Jean-Pierre Rives, qui seront co-présidents de son comité de soutien, mais aussi l'ancien capitaine du XV de France Guilhem Guirado. Mais Didier Codornou le promet, il n'y aura pas de polémiques futiles avec lui durant la campagne. "Je ne suis pas dans la polémique et je ne le serai pas, je l'ai d'ailleurs dit il y a quelques semaines à Florian Grill et nous nous rejoignons sur ce point. Je préfère défendre nos propositions, notre vision. Je refuserai de répondre aux attaques personnelles. Pour moi, un président doit être au-dessus de la mêlée", explique-t-il à Midi Olympique. Didier Codornou et Florian Grill ont d'ailleurs déjeuné ensemble à la mi-février. L'actuel président reconnait dans les colonnes de L'Equipe que sa candidature est un "secret de Polichinelle", mais il ne veut pas se dévoiler tout de suite. "Je n'y pense pas en me rasant, mais elle sera une évidence le moment venu. Pour l'instant, je m'occupe de la Fédération. Nous avons énormément de dossiers à gérer autour de nos treize équipes de France, de la place de la FFR à l'international, de la relance du nombre de licenciés et des sous que nous devons trouver pour les clubs. Aujourd'hui, mes priorités sont là." Le temps de la campagne viendra plus tard.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.