Top 14 - Toulouse/Ramos : " Inconsciemment, peut-être qu'on on avait plus envie qu'eux "

Top 14 - Toulouse/Ramos : " Inconsciemment, peut-être qu'on on avait plus envie qu'eux "©panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le dimanche 12 juin 2022 à 10h57

Après la qualification du Stade Toulousain pour les demi-finales du Top 14 au détriment de La Rochelle, l'arrière des Rouge et Noir Thomas Ramos a reconnu que son équipe était bien supérieure.


Après avoir perdu son titre européen en demi-finale contre le Leinster, le Stade Toulousain n'avait pas l'intention de perdre son titre de champion de France en barrages contre La Rochelle. Ce samedi, les Rouge et Noir ont assez largement dominé les Rochelais sur le score de 33-28, les Maritimes ayant marqué deux essais aux 79eme et 81eme minutes pour empêcher que l'écart ne soit beaucoup plus conséquent. Il n'y a pas vraiment eu photo lors de cette rencontre et Thomas Ramos, l'arrière toulousain, a reconnu en conférence de presse que son équipe était assez largement supérieure. « On a fait une belle première période qui nous a permis de prendre l'avance au score (21-7, mt). Ensuite, la deuxième a été plus compliquée mais on a mis cet essai qui nous a permis de prendre un peu plus l'avantage (par Mallia à la 62eme, pour porter le score à 26-14, ndlr). Et si le score avait été plus large, ça aurait aussi été mérité, sans manquer de respect à la Rochelle », a déclaré le n°15.

Ramos se méfie de Castres

Face à des Rochelais sacrés champions d'Europe il y a deux semaines, les Toulousains ont sans doute eu un supplément d'âme, qui plus est devant leur public, a poursuivi Ramos : « Cette victoire en coupe d'Europe fait qu'ils ont un titre et que du coup, inconsciemment, peut-être qu'on on avait plus envie qu'eux. Nous on a envie aussi car pour l'instant on n'a pas de titre. Puis franchement, ça aurait été moche de ne pas se donner à fond devant nos proches. On n'avait vraiment pas envie de s'arrêter là. » La saison ne va pas s'arrêter, et va même se poursuivre en demi-finale, vendredi prochain à Nice, contre Castres. Une équipe qui a terminé première de la saison régulière à la surprise générale, et dont Thomas Ramos se méfie : « On connaît bien cette équipe. Selon moi, ils méritent leur place de leader. Ça va être un gros challenge et j'espère que ce sera un beau match. » Pendant la saison, Toulouse s'était imposé 41-0 à domicile en octobre, et le CO l'avait emporté 19-13 au retour en avril.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.