Top 14 (J5) : Toulouse redevient leader après sa victoire à Montpellier

Top 14 (J5) : Toulouse redevient leader après sa victoire à Montpellier©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 02 octobre 2022 à 22h55

A l'occasion de la dernière affiche de la 5eme journée du Top 14, Toulouse est allé chercher la victoire à Montpellier avec une équipe remaniée (17-19) et prend à nouveau la première place du classement.



Toulouse a retenu la leçon ! Deux semaines après une défaite à Pau, l'équipe passablement remaniée alignée par Ugo Mola a frappé un grand coup sur la pelouse de Montpellier, champion de France en titre. Dès les premiers instants de la rencontre, les Rouge-et-Noir ont mis du rythme et ces efforts ont payé d'entrée à l'issue d'une action de grande classe. A la suite d'un ballon récupéré dans leurs propres 22 mètres, les Toulousains ont enclenché un contre avec Arthur Bonneval. Le long de la ligne de touche, ce dernier a joué au pied pour lui-même avant de combiner avec Dimitri Delibes. L'ailier s'est alors joué d'une défense héraultaise désorganisée pour aplatir le premier essai de la rencontre. Les Cistes ont alors décidé de répondre dans l'engagement et le rythme. Une attitude qui a permis à Anthony Bouthier de répliquer. A l'issue d'un enchaînement de passes entre Léo Coly, Paolo Garbisi et Louis Carbonel, l'arrière du MHR a pris le ballon en étant lancé et a perforé le rideau défensif toulousain pour égaliser. Peu avant le quart d'heure de jeu, Melvyn Jaminet a fait apprécier sa qualité de frappe pour passer une première pénalité. Les deux équipes se sont alors rendu coup pour coup mais sans que le tableau d'affichage n'évolue jusqu'à l'approche de la demi-heure de jeu. En effet, sur une action initiée par un très vif Léo Coly, Enzo Forletta a bien suivi pour aplatir en force le deuxième essai montpelliérain, redonnant alors quatre points d'avance au MHR.

Jaminet n'a jamais tremblé

Néanmoins, Melvyn Jaminet a très vite bonifié une faute de Mohamed Haouas dans un ruck pour ramener Toulouse à une longueur, écart qui n'a pas bougé jusqu'à la pause. Une fin de première période que les Toulousains ont passé à quatorze, Rynhardt Elstadt ayant écopé d'un carton jaune pour un acte d'antijeu sur Louis Carbonel, qui cherchait à jouer rapidement une pénalité et qui a vu le troisième-ligne le faire tomber volontairement. La deuxième période a débuté sur le même rythme que la première, avec Toulouse qui a envoyé du jeu. Brandon Paenga-Amosa se mettant à la faute à l'occasion d'un ruck, Melvyn Jaminet s'est fait un plaisir d'ajouter trois points au pied, permettant à Toulouse de passer devant au score. Le buteur international a alors lancé un duel avec Louis Carbonel, qui lui a répondu à peine trois minutes plus tard. C'est néanmoins le Toulousain qui a eu le dernier mot peu avant l'heure de jeu et avec la manière. Après une faute montpelliéraine au sol dans la moitié de terrain toulousaine, Ugo Mola a demandé à ses joueurs d'aller en touche mais Melvyn Jaminet a confié avoir de bonnes sensations. A 55 mètres des perches légèrement sur la gauche, le buteur des Bleus a mis la direction et juste ce qu'il fallait de puissance pour que la balle passe entre les poteaux, donnant à nouveau deux points d'avance au Stade Toulousain. Les deux équipes ont alors lancé du sang frais pour les 20 dernières minutes.

Montpellier a trop vendangé

La tension est montée d'un cran et la défense de Toulouse s'est mise trop souvent à la faute. Mais, par deux fois, Louis Carbonel n'a pas été en mesure de convertir ces erreurs en points pour le MHR. Une maladresse qui a atteint l'attaque des Cistes dans les cinq dernières minutes. A l'issue d'un beau mouvement vers l'aile, Vincent Rattez était en position idéale pour aplatir ce qui aurait été l'essai de la victoire mais la passe d'Anthony Bouthier a été dans ses chaussettes, permettant aux Rouge-et-Noir de se dégager. Les derniers instants de la rencontre ont tout d'abord été marqué par le carton rouge reçu par Emmanuel Meafou à la suite d'un plaquage haut, doublé d'un choc tête contre tête, sur Zach Mercer. Les Montpelliérains n'ont pas voulu tenter de prendre les trois points et Louis Carbonel a trouvé une touche idéale, à l'entrée des 22 mètres adverses. Mais, après la prise de balle, les avants ont manqué de lucidité et se sont mis à la faute au moment de constituer le ballon porté. Pénalisés, ces derniers ont offert à Melvyn Jaminet l'opportunité de conclure le match, ce qu'il n'a pas manqué de faire. Au terme d'un duel intense, Toulouse signe sa quatrième victoire de la saison (17-19), la deuxième loin de ses bases après Bordeaux-Bègles lors de la 1ere journée, pour reprendre la première place du classement. Montpellier, battu pour la deuxième fois, manque l'occasion de prendre les rênes et se contente du bonus défensif lui assurant de rester seul troisième.

TOP 14 / 5EME JOURNEE
Samedi 1er octobre 2022
Bordeaux-Bègles - Stade Français Paris : 15-10
Clermont - Lyon : 43-20
Brive - Bayonne : 25-22
Pau - Toulon : 17-34
Perpignan - Castres : 14-10
La Rochelle - Racing 92 : 24-19

Dimanche 2 octobre 2022
Montpellier - Toulouse : 17-19

Vos réactions doivent respecter nos CGU.