Toulon : Pourquoi Etzebeth a rompu son contrat

Toulon : Pourquoi Etzebeth a rompu son contrat©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le mardi 15 février 2022 à 16h19

Eben Etzebeth a décidé de quitter Toulon. Le 2eme ligne sud-africain détaille les raisons de ce départ très anticipé.



Il lui restait pourtant deux ans de contrat mais il a décidé de s'arrêter là. Eben Etzebeth a rompu avant son terme son contrat avec le RC Toulon. Il l'a annoncé à ses coéquipiers samedi après la victoire contre Bordeaux (21-18) puis le club a officialisé la nouvelle dimanche. Le champion du monde sud-africain s'en explique en détails mardi dans L'Equipe. Le 2eme ligne des Springboks a le mal du pays. « Quand j'ai eu l'opportunité d'aller jouer à l'étranger, la situation sanitaire et le Covid n'existaient pas, confie d'abord celui qui était arrivé à Toulon le 28 novembre 2019, après la victoire des Boks en Coupe du Monde. Je vous avoue qu'être loin des miens a été parfois difficile pour moi. Personne ne pouvait venir me voir. Et je n'ai pas pu retourner régulièrement dans mon pays. C'est une fois loin d'eux qu'on mesure vraiment à quel point on est attaché aux siens. »

Revenir auprès de ses parents

« Je réalise aujourd'hui que je suis bien plus "famille" que la moyenne des gars. J'ai un tas de potes à qui ça ne manquait pas. Moi c'est différent. J'ai grandi dans un environnement familial dans lequel on était tous très proches les uns des autres. Ma famille, ce n'est pas uniquement ceux qui m'ont donné la vie, ce sont ceux qui ont contribué à faire de moi l'homme que je suis. Plus jeune, mon père et mon grand frère m'emmenaient au terrain pour m'entraîner au rugby. Ils m'ont énormément aidé. Et puis je suis très proche de ma mère, c'est un être à part. Ma famille, c'est mon logiciel et, plus encore, mon âme », ajoute Eben Etzebeth dont le père a souffert d'un cancer.


Etzebeth par amour, aussi

« Mon père qui était policier m'a toujours soutenu, quoi que je fasse. Maintenant c'est à moi d'être auprès de lui. Il en a besoin et j'en ai besoin. Ma passion pour le rugby, les contrats, tout ça passe après. Je pense que n'importe qui dans la même situation est capable de comprendre ça », lâche le joueur sud-africain qui a aussi rencontré... l'amour. « C'est fou ! Ça m'est tombé dessus, je ne m'y attendais pas... Je pense que la plupart des histoires d'amour sont inattendues, s'enthousiasme Etzebeth. J'ai fait cette rencontre en Australie après le dernier match du Rugby Championship face à la Nouvelle-Zélande (le 2 octobre dernier, victoire des Springboks 31-29). Alors que j'étais pour quelques jours à Cape Town (Afrique du Sud) et on a eu l'occasion de dîner ensemble. Je ne veux pas dévoiler plus de notre intimité mais, oui, j'ai aussi envie d'être plus proche d'elle. » Eben Etzebeth laisse le RCT sur une 13eme place en Top 14.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.