Top 14 : Lyon et le Stade Français ont rendu hommage à Christophe Dominici

Top 14 : Lyon et le Stade Français ont rendu hommage à Christophe Dominici©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER : publié le dimanche 29 novembre 2020 à 22h15

Ancienne gloire du Stade Français, Christophe Dominici a été salué avant la rencontre de la 10eme journée du Top 14 entre Lyon et le club de la Capitale.



L'émotion était présente sur la pelouse du Matmut Stadium de Gerland. Cinq jours après le brutal décès de Christophe Dominici, le Stade Français a tenu à rendre hommage à sa légende, qui nous a quitté cette semaine à l'âge de 48 ans, lors de son déplacement à Lyon en clôture de la 10eme journée du Top 14. Lors de l'échauffement, les deux équipes ont porté un t-shirt blanc avec le visage de « Domi » devant, son nom et son éternel numéro 11 derrière. A l'entrée sur la pelouse, les deux équipes ont fait comme une haie d'honneur sous des applaudissements nourris qui se sont répétés durant la minute d'hommage voulue par la Ligue Nationale de rugby alors que la vidéo dédiée à Christophe Dominici était diffusée sur les écrans géants du stade.

Lièvremont ému avant le coup d'envoi

Présent à Lyon pour commenter le match sur Canal+, son ancien coéquipier au Stade Français Paris et sous le maillot du XV de France Marc Lièvremont n'a pas caché son émotion, lui qui portait également le t-shirt hommage à Christophe Dominici. « Je l'aimais beaucoup, j'avais une très grande tendresse pour lui, comme tous ceux qui ont eu la chance de partager un moment, de jouer avec lui, a confié l'ancien entraîneur du XV de France. Je l'ai connu il y a plus de 20 ans. J'étais son aîné de quatre ans, il avait beaucoup de respect pour les aînés. C'est son éducation, ses origines méditerranéennes, la perte de sa grande sœur... Je suis immensément triste pour ses parents, son complice de toujours Franck Comba, sa femme, ses enfants. Déjà à l'époque, il avait un esprit de compétition assez impressionnant, il n'avait peur de rien ni de personne. Domi, il rendait les autres plus forts, il emmenait tout le monde avec lui sur le terrain et en-dehors du terrain. Il était excessif, difficile à suivre et extrêmement généreux sur et en-dehors du terrain. C'était aussi une formidable joie de vivre. » Un match que les joueurs de Gonzalo Quesada ont sans nul doute abordé avec, dans leurs têtes, le souvenir de « Domi ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.