Top 14 : Boffelli officialisé par le Racing 92, Urdapilleta annoncé à Perpignan

Top 14 : Boffelli officialisé par le Racing 92, Urdapilleta annoncé à Perpignan©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le mardi 22 décembre 2020 à 16h01

Le contingent argentin du Top 14 va pouvoir compter sur un nouvel élément. Le Racing 92 a officialisé l'arrivée d'Emiliano Boffelli à partir du mois de janvier. Un autre joueur argentin pourrait prochainement changer d'air. En fin de contrat avec Castres, Benjamin Urdapilleta est annoncé à Perpignan pour la saison prochaine.

Dans le rugby français, la filière argentine est toujours aussi prospère. Un nouveau rugbyman venu d'Amérique du Sud va débarquer dans le Top 14 au mois de janvier : Emiliano Boffelli. Le joueur de 25 ans s'est engagé avec le Racing 92 et rejoindra les rangs franciliens dès le mois de janvier. La nouvelle a été officialisée ce mardi par le club. Cet arrière polyvalent a participé à la dernière Coupe du Monde avec les Pumas. Sur la scène internationale, le natif de Rosario a 31 sélections à son compteur. Ces quatre dernières saisons, il évoluait en Super League au sein des Jaguares. Avec lui, le Racing 92 renforce encore un peu plus sa base arrière en prévision des échéances à venir. A La Défense Arena, il va retrouver son compatriote Juan Imhoff.



Emiliano Boffelli n'est pas le seul joueur argentin à se préparer à un transfert. Benjamin Urdapilleta est annoncé à Perpignan par nos confrères du Midi Olympique. L'arrière de 34 ans arrive en fin de contrat à Castres et pourrait s'engager avec l'actuel leader de Pro D2. En Catalogne, le natif de Buenos Aires pourrait connaître son troisième club français après Castres où il a été champion de France en 2018 et Oyonnax. Celui qui a participé à la Coupe du Monde 2019 a aussi évolué aux Harlequins après une expérience en Argentine avec le Pampas XV, un club qui a aussi vu passer Emiliano Boffelli. A l'USAP, un accord aurait été trouvé pour les deux prochaines saisons. Le Sud-américain pourrait y retrouver son compatriote Jeronimo De La Fuente. Une preuve de plus que les joueurs argentins ont encore de beaux jours devant eux dans l'Hexagone.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.