La Rochelle : Gourdon salue une dernière fois son public

La Rochelle : Gourdon salue une dernière fois son public©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 27 décembre 2021 à 21h31

Plein d'esprit, de détachement et de joie, Kevin Gourdon semblait très serein au moment de dire adieu à ses supporters, en marge du coup d'envoi de La Rochelle - LOU disputé lundi soir (treizième journée de Top 14).



Kevin Gourdon, contraint d'arrêter subitement sa carrière à l'âge de 31 ans à cause d'un problème cardiaque, s'est adressé aux supporters rochelais présents au stade Marcel-Deflandre, juste avant le coup d'envoi de la rencontre face à Lyon : "C'est un plaisir d'être devant vous. La première fois que je suis arrivé à La Rochelle, on m'a dit que c'était la ville la plus ensoleillée de France, c'est encore le cas !" Trait d'humour de l'ancien troisième-ligne international (19 sélections), puisque des trombes d'eau tombaient sur l'enceinte et ont même failli emporter son parapluie. "J'aurais aimé avoir un joli bout de bois ou une coupe qui brille, malheureusement c'est pour mes adieux", poursuit-il, forcément encore marqué par les deux échecs contre Toulouse la saison dernière (en finale de Champions Cup, puis de Top 14).

"Je souhaiterai toujours à chacun de connaître ce que j'ai connu"

"Ne soyez pas tristes, reprend le capitaine. L'histoire a été très belle, et vous y avez grandement participé. Durant ces neuf ans, vous avez été d'un soutien incroyable et je tenais à vous en remercier. Je souhaiterai toujours à chacun de connaître ce que j'ai connu, votre ferveur incroyable dans ce stade. J'espère aussi que l'équipe vous fera à nouveau crier, vous le méritez vraiment. Merci à tous pour ces neuf belles années."


Gourdon a conclu en passant le micro à son fils, qui a fait hurler une dernière fois l'assistance pour son papa du fameux "Ici, c'est La Rochelle !" Formé à Toulon puis Clermont, c'est donc en Charente-Maritime que Gourdon a tout connu du monde professionnel, au côté notamment de ses compères historiques Uini Atonio et Romain Sazy. Les Lyonnais, par l'intermédiaire de leur capitaine Dylan Cretin, lui ont offert un maillot pour participer eux aussi à ce doux adieu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.