Agen : Malgré la défaite, le président Fonteneau retient du positif

Agen : Malgré la défaite, le président Fonteneau retient du positif©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 08 novembre 2020 à 22h10

A la suite du revers subi par Agen à domicile face à Lyon, le huitième de suite en Top 14, le président du SUA Jeff Fonteneau a préféré mettre en avant la réaction de ses joueurs.

Après une semaine très agitée, Agen n'a pas su retrouver le goût de la victoire. Ce dimanche, dans le cadre de la 8eme journée du Top 14, c'est un SUA placé dans une forme d'auto-gestion qui s'est incliné de peu face à Lyon (16-19). Artisan du remue-ménage au sein du club du Lot-et-Garonne et n'ayant pas caché son implication auprès du groupe depuis le départ acté de Christophe Laussucq et Rémi Vaquin, le président Jeff Fonteneau s'est présenté face à la presse avec un discours positif. « Si nous avions imaginé gagner en début de semaine, nous aurions signé des deux mains. Il y a des regrets, je pense à ces quelques petites erreurs dans le match qui nous pénalisent, a déclaré le dirigeant agenais dans des propos recueillis par le quotidien L'Equipe. Il faut gagner en patience et en fluidité. Il ne manque pas grand-chose mais ce pas grand-chose, il va falloir aller le chercher. » S'il assure ne pas pouvoir « avoir le sourire » après cette défaite, le patron du SUA a salué la « grande solidarité » de son équipe.

Fonteneau : « Essayer de surfer cette semaine sur cette autogestion »

S'il ajoute qu'Agen a « été à la hauteur de l'événement », Jeff Fonteneau a donné un petit satisfecit à ses joueurs, qui n'ont pas été épargné durant la semaine qu'a vécu le club. « Quand il y a un électrochoc, il y a une réaction. Il fallait arrêter cette spirale, les joueurs ont pris leurs responsabilités, je les félicite, a déclaré le président du SUA. Tout le monde a été très solidaire cette semaine. C'est de bon augure pour la suite. » Des prochaines semaines qui devraient voir un nouveau staff mis en place avec un trio composé de Régis Sonnes, Djalil Narjissi et Sylvain Mirande favori pour essayer de relancer Agen. Mais, avant ça, le fonctionnement mis en place pourrait être maintenu pour une période plus importante. « Il y a des procédures à respecter. On va essayer de surfer cette semaine sur cette autogestion pour que le staff arrive dans de bonnes conditions après le match de Toulon, ajoute Jeff Fonteneau. Mais j'ai confiance, je sens que quelque chose de bien se passe. » Avec huit points de retard sur le premier non-rélégable, le temps presse pour éviter une relégation en fin de saison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.