Bleues : L'avertissement de Krumbholz avant le Mondial

Bleues : L'avertissement de Krumbholz avant le Mondial©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le dimanche 28 novembre 2021 à 23h50

Après la victoire en amical des Bleues contre la Hongrie ce dimanche (29-28), Olivier Krumbholz, le sélectionneur français, n'était pas complètement satisfait de la prestation de ses joueuses.



Avant le Mondial 2021, l'équipe de France féminine de handball a fait le plein de confiance. Après une première victoire en amical contre la Hongrie vendredi (33-28), les Bleues ont remis ça ce dimanche face au même adversaire (29-28). Cependant, ce deuxième succès a été bien plus laborieux pour les championnes olympiques 2020 à Tokyo, qui étaient menées à la pause (14-18) et ont dû s'employer pour renverser la situation. Il faut dire qu'elles ont notamment dû faire sans Pauletta Foppa, Cléopâtre Darleux ou encore Allison Pineau, alors que Grace Zaadi était diminuée. Cependant, Béatrice Edwige a préféré retenir le positif après cette nouvelle victoire en préparation. « On n'allait pas partir de Paris en ayant perdu. On s'est bien battu. (...) Je dirai qu'on est plus prêtes que les autres années, puisqu'on a gagné deux fois, d'habitude on perd. Donc, je pense qu'on est prêtes, en tout cas physiquement. Pour nous, c'est déjà un grand pas. On est un peu plus en avance que d'habitude », a confié la pivot française, dans des propos recueillis par L'Equipe.

« Nous aurions dû faire un peu mieux »

« Si on cherchait quelque chose qui nous montre qu’il faut encore travailler, c’est pas mal. C’est très bien d’avoir gagné ce match qui était mal engagé. Nous avons fait un bon début de seconde période. Je ne m’attendais pas à ce que l’on revienne aussi vite et aussi fort sur les Hongroises. La Hongrie a joué sans pression et démontré qu’elle possède d’excellentes tireuses. Nous avons vu ce soir de belles performances, notamment Tamara Horacek qui a mis le nez à la fenêtre et qui pouvait difficilement faire mieux, en attaque et en défense. Elle a plus que marqué des points pour les jours à venir. (...) Même fragilisés, nous aurions dû faire un peu mieux, a pour sa part expliqué Olivier Krumbholz, le sélectionneur français, sur le site officiel de la Fédération française de handball. Nous avons mieux redressé les courses en deuxième période. La montée de balle est toujours un atout mais il va falloir élever notre niveau défensif car nous restons fragiles. » Désormais, place au Mondial avec l'Angola pour débuter le 3 décembre (18h).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.