Suisse : Pas de suspension pour Meschack Elia

Suisse : Pas de suspension pour Meschack Elia©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 13 octobre 2020 à 19h45

La FIFA a condamné les Young Boys Berne à payer une indemnité au TP Mazembe dans le dossier du transfert de Meschack Elia. Mais elle n'a pas suspendu le joueur.



Le feuilleton Meschack Elia a (sans doute) pris fin ce lundi. La chambre de résolution des litiges de la FIFA a rendu sa décision suite à la plainte déposée à la fois contre le joueur et son club, Young Boys Berne. S'estimant libre de tout contrat, l'attaquant international congolais s'y était engagé après un bras de fer avec les Corbeaux. Le club suisse devra indemniser le TP Mazembe, qui crie victoire sur son site officiel. « La FIFA acte le comportement fautif de Meschack Elia mais aussi, conjointement, celui de Young Boys Berne », peut-on lire sur tpmazembe.com, qui ne précise pas le montant de l'indemnité. Selon les informations de Football365 Afrique, il serait loin d'atteindre les 6 millions d'euros réclamés.

Objectif non atteint pour le TP Mazembe

Espéré du côté d'Anderlecht à l'été 2019, Meschack Elia n'avait pas souhaité s'engager en faveur du club belge, au grand dam du TP Mazembe et de son président. Alors présenté comme un fuyard, un demandeur d'asile politique ou un « kidnappé » aux mains d'« agents véreux », le vainqueur du CHAN 2016 avait fini par rompre le silence, arguant à juste titre de sa liberté de contracter avec qui bon lui semble. « Je suis le maître de ma vie », avait rappelé le joueur. Suspendu un an par la Fédération congolaise au mois de novembre dernier, l'intéressé s'était vu délivrer par la FIFA une autorisation provisoire de jouer, au mois de février. A l'époque, le TP Mazembe se disait « serein » et espérait recevoir de Young Boys « le paiement de la totalité des indemnités du transfert tel qu'inscrit dans le contrat ». L'objectif n'a donc pas été atteint.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.