Barça : En deux ans, des dizaines de millions d'euros d'indemnités pour les entraîneurs

Barça : En deux ans, des dizaines de millions d'euros d'indemnités pour les entraîneurs©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le dimanche 07 novembre 2021 à 18h10

Plus de 30 millions d'euros ont été versés pour virer les coachs à Barcelone.



Le Barça a perdu beaucoup d'argent en virant ses entraîneurs. Une longue file de coaches prestigieux se sont succédés sur le banc catalan ces dernières années. A commencer par l'arrivée de Frank Rijkaard. L'entraîneur néerlandais est arrivé en 2003 et est resté jusqu'en 2008 ; Guardiola lui a succédé jusqu'en 2012. Ensuite, Tito Vilanova, malheureusement décédé, a entraîné la première équipe jusqu'à ce que sa maladie l'empêche de continuer. Gerardo Martino est allé au bout de son contrat, tout comme Luis Enrique, qui a signé un contrat de trois ans en 2014.

Le Barça a perdu beaucoup d'argent

Tout a changé avec Ernesto Valverde. Bien qu'il ait guidé l'équipe vers le doublé en 2017-18, et remporté la Liga (après avoir gagné les deux Clásicos) ainsi que la finale de la Copa del Rey et les demi-finales de la Ligue des champions en 2018-19, il a été limogé en janvier 2020. Il a gentiment renoncé à une indemnité pour la dernière année de son contrat, mais néanmoins, "El Txingurri" a reçu un versement de 11 millions d'euros dans le cadre de l'indemnité de résiliation de son contrat. Après lui, c'est au tour de Quique Setién de recevoir son préavis après la défaite 2-8 contre le Bayern Munich, alors qu'il a signé un contrat jusqu'en 2022. Le Barça lui doit encore quatre millions d'euros d'indemnités. À cela s'ajoutent les 13 millions d'euros que Ronald Koeman va recevoir, répartis entre les 7,2 millions qu'il devait recevoir au titre de son salaire et les 5,8 millions correspondant à la clause de rachat que le club a fait jouer pour le libérer de ses obligations envers la Fédération néerlandaise de football. Le Barça a donc perdu 33 millions d'euros en tout sur ses coaches...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.