Ligue des nations : Deschamps réagit au tirage au sort des Bleus

Ligue des nations : Deschamps réagit au tirage au sort des Bleus©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le jeudi 16 décembre 2021 à 20h20

Après le tirage au sort de la nouvelle édition de la Ligue des nations qui a eu lieu ce jeudi, Didier Deschamps, le sélectionneur français, s'est exprimé sur le groupe des Bleus.



Titrée le 10 octobre dernier contre l'Espagne (2-1), la France remettra en jeu son titre en Ligue des nations dès juin prochain. A environ six mois de cette nouvelle édition de la compétition, les Bleus ont hérité d'un groupe plutôt abordable ce jeudi lors du tirage au sort effectué à Nyon. En effet, les champions du monde 2018 en Russie ont évité les deux groupes les plus relevés, avec l'Espagne, le Portugal et la Suisse dans l'un et  l'Italie, l'Allemagne et l'Angleterre dans un autre. « Toujours la même retenue après un tirage. Évidemment, de par la composition des chapeaux, on aurait pu avoir un groupe plus difficile, mais j'ai suffisamment de respect, que ça soit pour le Danemark, qui a été demi-finaliste du dernier Euro, la Croatie, qu'on connait bien, et l'Autriche, qui est en barrages, puisque le Danemark et la Croatie sont déjà qualifiés pour la Coupe du monde (2022, au Qatar) », a notamment expliqué Didier Deschamps, suite à ce tirage au sort.

« Ça aurait pu être pire bien évidemment »

« Ce sont des oppositions différentes avec des styles différents. Plutôt une bonne chose par rapport à la préparation en vue de notre Coupe du monde. Il faudra attendre le calendrier avec l'ordre des matchs. Mais, on va jouer cette nouvelle Ligue des nations avec beaucoup de détermination et d'ambition. Ça aurait pu être pire bien évidemment, je suis lucide. Mais si ces équipes-là sont actuellement en Ligue A, avec de tels classements FIFA, c'est que ce sont les meilleures équipes européennes, a par la suite expliqué le sélectionneur des Bleus, dans une vidéo publiée par la FFF. Il y a des équipes qui ont du vécu et de l'expérience, comme l'Allemagne, le Portugal et de l'Italie. Bon, il y aura un groupe très, très chaud. Nous, on a connu ça malheureusement pour le tirage du dernier Euro. Je ne vais pas sauter au plafond mais ça nous permettra dans la préparation pour la Coupe du monde d'avoir des adversaires avec des profils différents. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.