Ligue des nations (Finale) : La France titrée en renversant l'Espagne

Ligue des nations (Finale) : La France titrée en renversant l'Espagne©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le dimanche 10 octobre 2021 à 22h41

Ce dimanche soir, la France a remporté la Ligue des nations en venant à bout de l'Espagne (2-1) à Milan, Benzema et Mbappé ayant répondu à l'ouverture du score d'Oyarzabal. Après un Euro 2020 raté, les Bleus renouent avec le succès.



Les Bleus à nouveau victorieux. Ce dimanche soir, à Milan, les joueurs de Didier Deschamps ont renversé l'Espagne (2-1) et remportent donc la deuxième édition de la Ligue des nations. Un trophée pas si anecdotique que cela et qui vient bonifier une belle semaine italienne. En effet, remporter ce titre face à une surprenante, joueuse et jeune équipe espagnole devrait permettre à la France de faire oublier en partie son Euro 2020 désastreux d'il y a quelques semaines et accessoirement permettre à Karim Benzema de s'offrir de nouvelles munitions pour viser le Ballon d'or 2021. Mais la Roja ne comptait pas jouer les figurants de luxe à Giuseppe-Meazza. Loin s'en faut. Tous les ingrédients étaient alors réunis pour... une première période très peu roborative, où les Bleus n'auront réussi qu'un seul tir cadré en 45 minutes.

Benzema et Mbappé toujours aussi précieux

Cependant, la seconde période a été bien plus animée, avec l'ouverture du score signée Mikel Oyarzabal peu après l'heure de jeu d'un tir croisé du gauche à ras de terre (64eme), suite à un service de Sergio Busquets. Encore une fois malmenée, la France a dû réagir et n'a pas mis longtemps pour cela. En effet, c'est là que Karim Benzema s'est décidé à revêtir le costume de héros. Décalé par Kylian Mbappé en dehors de la surface, côté gauche, Benzema a enroulé des 25 mètres un amour de ballon qui n'a laissé aucune chance à Unai Simon (66eme). Par la suite, c'est finalement Kylian Mbappé qui a donné l'avantage aux Bleus à dix minutes de la fin en marquant du gauche à ras de terre, dans le but vide après avoir fixé Simon sur une passe de Theo Hernandez (80eme). Si la Roja a poussé en fin de rencontre, Hugo Lloris et les siens ont tenu bon. En s'imposant 2-1, les Bleus s'offrent un joli lot de consolation, avec un Benzema en or.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.