Ligue des champions : Tout savoir sur la saison du Barça avant d'affronter le PSG

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mardi 09 avril 2024 à 16h45

Les Catalans, futurs adversaires du Paris Saint-Germain en quarts de finale de Ligue des champions, ne brillent pas vraiment sur la scène nationale où ils ne remporteront probablement rien.

En Ligue des champions : Vainqueur de poule avec douze points

Après un 5-0 face à Anvers en ouverture, le Barça n'a pas arpenté un fleuve si tranquille que ça dans sa poule, puisqu'il n'était pas encore officiellement qualifié avant de disputer sa dernière journée. Les Catalans ont tout de même concédé deux défaites à l'extérieur, face au Shakhtar (1-0) et à Anvers (3-2), mais c'est surtout en huitièmes de finale qu'ils ont su élever le niveau en se montrant plutôt autoritaires contre le Napoli (1-1 en Italie, 3-1 à Montjuich).

Robert Lewandowski a profité de cette double confrontation avec les champions d'Italie pour tripler son total dans la compétition, bloqué à un petit but avant ces huitièmes. L'avant-centre polonais a ouvert le score à l'aller après quatre matchs consécutifs sans marquer (un match manqué sur blessure), avant de clôturer le score mardi soir au retour. Joao Félix et Ferran Torres ont aussi fait trembler les filets à trois reprises en C1, à chaque fois en poule.

En Liga : Deuxième avec 67 points

Les Barcelonais, trop souvent insipides, ne peuvent déjà plus croire au titre puisqu'ils affichent toujours huit points de retard sur le Real Madrid à huit journées de la fin. A moins qu'un sursaut avec une victoire lors du Clasico le 21 avril puisse enclencher une folle "remontada"... Même si les Catalans restent sur cinq succès et un nul lors de leurs six dernières sorties en Liga, et ont récupéré la deuxième place au détriment de Gérone.

En Coupe du Roi, le Barça a été éliminé dès le mois de janvier et les quarts de finale à Bilbao, en prolongation et sur un seul match (4-2). Les Barcelonais ont aussi reçu une petite gifle en Arabie saoudite contre le Real Madrid, en finale de la Supercoupe (4-1) désormais délocalisée et disputée en janvier sous forme de Final Four. Le tout après avoir déjà perdu contre les Merengue en championnat, à domicile, au mois d'octobre (1-2)...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.