Bordeaux : Riera accusé d'avoir giflé un joueur de l'ASSE

Thomas Siniecki, Media365 : publié le samedi 20 avril 2024 à 23h53

La fin de rencontre entre Saint-Etienne et Bordeaux a été extrêmement mouvementée à Geoffroy-Guichard, et pas seulement au niveau de l'évolution du score (2-1, 33e journée de Ligue 2).

Albert Riera a-t-il giflé un joueur de Saint-Etienne dans l'extrême tension de la fin de match samedi soir, alors que les Verts ont renversé les Girondins dans le temps additionnel (2-1) à l'entame duquel ils étaient encore menés ? "Ce qu'il se passe sur le terrain reste sur le terrain, ce qui arrive à Las Vegas reste à Las Vegas", s'est mystérieusement contenté de répondre le coach espagnol de Bordeaux. Ce sont nos confrères de beIN SPORTS qui, dans la confusion, ont relayé cette information. Aucune image n'a pu être filmée. D'après L'Equipe, c'est Yvann Maçon qui, venu à sa rencontre à l'entrée du tunnel, aurait reçu la gifle.

"A la mi-temps, on pouvait mener 4-0 !"

L'ancien joueur de Liverpool (de 2008 à 2010) noie le poisson en se concentrant sur son analyse sportive : "Pour moi, on était meilleurs que l'ASSE, mais on a perdu. Vous pouvez l'écrire bien grand, même s'il n'y a que le résultat qui vous intéresse." Sauf que là aussi, c'est discutable, puisque c'est à onze contre dix que les Girondins ont craqué en encaissant leurs deux buts dans le temps additionnel... Le club, plus tard dans la soirée, a assuré que l'entraîneur avait simplement réagi à une bousculade et que les arbitres n'avaient d'ailleurs pas jugé nécessaire d'établir un rapport.



"A la mi-temps, on se disait qu'on pouvait mener 4-0, s'exclame encore le technicien. En première période, il n'y avait qu'une équipe sur le terrain. Mais comme tout le temps, on a commencé à souffrir quand le match s'est ouvert. On n'est pas faits pour jouer en transition. Quand il se passe beaucoup de choses dans le match, on est morts. Que je sois coach ou pas la saison prochaine, il va falloir changer des choses dans les deux surfaces." Les Aquitains auraient pu rehausser leur fin d'exercice avec cette victoire de gala, eux qui n'ont plus rien à jouer à la quatorzième place, avec six points d'avance sur le 17e Troyes et à neuf longueurs du cinquième Rodez.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.