Brésil : Neymar critiqué pour son soutien à Bolsonaro

Brésil : Neymar critiqué pour son soutien à Bolsonaro©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 30 septembre 2022 à 09h50

Après avoir apporté son soutien à Jair Bolsonaro, le président sortant, avant le premier tour des élections présidentielles, Neymar est sous le feu des critiques.



Un soutien qui ne passe pas. Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux jeudi, Neymar a appelé à voter pour Jair Bolsonaro, le président brésilien, qui brigue un deuxième mandat. Un message bienvenu pour le candidat d'extrême-droite, qui fait campagne sur la sécurité et la foi et est largement devancé dans les sondages par l'ancien président Lula, avant le premier tour des élections présidentielles, programmé ce dimanche 2 octobre. Dans cette vidéo publiée sur TikTok, l'attaquant du PSG danse sur une chanson de soutien à Bolsonaro, en rappelant le numéro qu'il faudra sélectionner dans l'urne pour faire réélire le controversé homme d'état.

Et ce soutien ne surprend personne, l'ancien Barcelonais s'étant déjà affiché aux côtés de Bolsonaro à plusieurs reprises. Alors que ce dernier est venu visiter mercredi l'Instituto Neymar Jr, la fondation caritative créée par le joueur à côté de Sao Paulo, Neymar, qui n'était pas présent, lui a adressé un message de remerciements, saluant également la première dame, Michelle Bolsonaro. "Je vous remercie de votre visite. J'aimerais beaucoup être là, en votre compagnie, mais malheureusement je suis loin", déclarait-il dans cette autre vidéo. Après la publication de son message de soutien, Bolsonaro s'en est évidemment réjoui, remerciant sur Twitter le « Ney », avant de conclure : "Le Brésil avant tout ! Dieu avant tout !"

"Tu soutiens un candidat qui sera battu et va tenter un coup d'État"

Mais ce message vaut aussi beaucoup de critiques à Neymar, qui s'est rapproché du record de Pelé après son penalty inscrit contre la Tunisie mardi soir au Parc des Princes (photo). Sur les réseaux sociaux déjà, mais aussi parmi les anciens joueurs brésiliens. Ex-international auriverde, Walter Casagrande est, comme Raï et Juninho, un soutien de Lula. Et il n'a pas été tendre avec Neymar, qui soutient "le candidat avec le plus de préjugés de l'histoire politique brésilienne, qui a déjà prononcé des discours homophobes, sexistes et manifestement racistes", a-t-il déclaré sur UOL. "Oui, Neymar... Maintenant, il faut bien jouer au Qatar pour que le Brésil remporte son sixième titre, car tu soutiens un candidat qui sera battu et va tenter un coup d'État. Oups, je suis désolé mais tu ne dois pas savoir ce qu'est un coup d'État. Mais je vais t'expliquer : c'est quand quelqu'un perd une élection, n'accepte pas la défaite et veut continuer à occuper le poste par la force. Mais si tu ne comprends toujours pas, essaie de lire l'histoire du Brésil..."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.