OL : Boateng au tribunal pour violences conjugales

OL : Boateng au tribunal pour violences conjugales©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 08 septembre 2021 à 15h06

Accusé de violences conjugales par son ex-compagne, le nouveau défenseur lyonnais Jérôme Boateng doit retourner à Munich jeudi pour être jugé. Il risque jusqu'à cinq ans de prison.



C'est l'un des gros coups du mercato estival. Libre de tout contrat après dix ans au Bayern Munich, Jérôme Boateng s'est officiellement engagé avec l'Olympique lyonnais le 1er septembre. Mais va-t-il effectuer ses grands débuts avec sa nouvelle équipe dimanche soir contre Strasbourg, en clôture de la cinquième journée de Ligue 1 ? En attendant de le savoir, le défenseur de 33 ans va devoir retourner à Munich jeudi. Pas pour dire adieu à ses anciens coéquipiers, mais parce qu'il est censé comparaître devant un tribunal de la ville bavaroise pour répondre de violences conjugales sur la mère de ses deux enfants. Les faits remontent à 2018 et il devait initialement être jugé en décembre dernier, mais l'audience avait dû être reprogrammée en raison de l'absence d'un témoin souffrant du Covid-19.

Le jugement rendu le jour même ?

Sherin Senler, son ex-compagne, l'accuse de l'avoir blessée lors d'une violente dispute en vacances il y a trois ans. Il risque jusqu'à cinq années de prison pour ces faits, s'ils sont avérés. Si la garde de leurs deux jumelles de 10 ans, Soley et Lamia, fait l'objet d'une procédure séparée, elle pourrait être, indirectement, l'un des autres enjeux de ce procès, dont le jugement pourrait être rendu le jour même. En février dernier, Boateng, figure très médiatique de l'autre côté du Rhin, avait dû précipitamment quitter le Qatar, où le club bavarois disputait la Coupe du monde des clubs, suite au suicide du mannequin Kasia Lenhardt, avec qui il était en couple depuis 2019. Il l'accusait de lui faire du chantage pour qu'ils restent ensemble, et ils avaient fini par mettre un terme à leur relation une semaine avant le décès de la jeune femme, retrouvée sans vie dans son appartement de Berlin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.