Lyon : Textor à la recherche de liquidités

A lire aussi

Juba Touabi, Media365, publié le jeudi 11 mai 2023 à 14h38

Le patron de l'Olympique Lyonnais, John Textor, devra trouver 130 millions avant de passer devant la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG).

Chargée de surveiller les comptes des clubs professionnels, la DNCG ne va pas tarder à convoquer les formations françaises pour discuter des bilans de ces dernières. Lors du rachat du club rhodanien, John Textor avait injecté 86 millions d'euros afin de boucler la saison en cours. Il s'était aussi projeté sur une participation des Gones à la Ligue des Champions, et aux revenus que cette compétition pouvait rapporter au club, pour les saisons à venir.

Les hommes de Laurent Blanc n'ont, toutefois, pas réussi à décrocher une place qualificative pour la C1. Ils sont à la septième place du classement général de Ligue 1 à quatre journées de la fin de saison. Le manque à gagner est estimé à plusieurs dizaines de millions d'euros.

Plusieurs options s'offrent à Textor

Afin de ne pas se retrouver en position délicate face à la DNCG, John Textor devra trouver pas moins de 130 millions d'euros lors des prochaines semaines à en croire les informations de RMC Sport. Les options sont nombreuses pour arriver à cet objectif.

Les Lyonnais peuvent compter sur la vente de plusieurs éléments durant le prochain marché des transferts. Une façon de récupérer des liquidités mais pas suffisant pour satisfaire la Direction nationale du contrôle de gestion. La formation rhodanienne envisage donc d'autres options.

La vente de la majorité des parts de la section féminine pourrait rapporter 50 millions d'euros. Cela va aussi baisser les frais de fonctionnement de l'effectif féminin. John Textor songerait également à faire entrer en bourse la structure Eagle Foot, qui détient le club brésilien de Botafogo, la formation anglaise de Crystal Palace en plus de l'Olympique Lyonnais.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.