Football - Ligue 1 Paris Saint-Germain/Strasbourg après-match

Angers
Bordeaux
Brest
Clermont
Lens
Lille
Lorient
Lyon
Marseille
Metz
Monaco
Montpellier
Nantes
Nice
Paris Saint-Germain
Reims
Rennes
St Étienne
Strasbourg
Troyes
Ligue 12ème journée
Parc des Princes - Arbitre W.Delajod
  1. 85′ Pablo Sarabia
  2. 27′ Draxler
  3. 25′ Ludovic Ajorque (csc)
  4. 3′ M. Icardi
  1. 64′ Ajorque
  2. 53′ Gameiro
Journaliste : Abou Cissé

, publié le 14 août

Comme face à Troyes lors de la première journée, le PSG l'a emporté non sans une petite frayeur samedi soir, au Parc face à Strasbourg (4-2). Le club parisien prend la tête du classement.

C'était soir de fête samedi au Parc des Princes. Dans la foulée d'une cérémonie de présentation des cinq recrues estivales au cœur d'un stade en folie, le Paris Saint-Germain s'est imposé face au RC Strasbourg (4-2, 2e journée de Ligue 1). Malgré ce résultat flatteur, Mauricio Pochettino a trouvé de nouveaux axes de travail et d'amélioration puisque défensivement, Paris a été loin d'être souverain.

Des lacunes qui ne sont toutefois pas apparues en première période. Durant les quarante-cinq premières minutes, la domination parisienne a été totale et dès la troisième minute de jeu, Mauro Icardi a ouvert la marque, inscrivant son deuxième but en deux matchs. Puis Kylian Mbappé s'est illustré en doublant la mise sur une frappe cadrée, mais déviée dans son propre but par Ludovic Ajorque (2-0, 25e). Dans la foulée, Julian Draxler, passeur décisif sur le but précédent s'est cette fois mué en buteur pour le 3-0 (27e).




Largement devant à l'heure du retour aux vestiaires, les joueurs du PSG on fait preuve d'un relâchement coupable en début de seconde période et ont été punis par un ancien de la maison. Huit ans après son départ du Parc, Kevin Gameiro a redonné de l'espoir aux Strasbourgeois (3-1, 53e). Un espoir qui a pris encore plus de consistance au moment où Ludovic Ajorque a réduit l'écart à un tout petit but (3-2, 64e). Bousculés par leurs adversaires, les Parisiens ont également buté sur un Matz Sels en grande forme devant sa cage. Mais le deuxième jaune reçu par l'Alsacien Aleksander Djiku a annihilé les ambitions des visiteurs (81e).

Paris enchaîne

En supériorité numérique, le PSG a aussitôt marqué par l'intermédiaire de Pablo Sarabia (4-2, 86e) et creusé un écart définitif. Grâce à son deuxième succès de rang, le club de la capitale se place provisoirement en tête du classement de Ligue 1. Il ira à Brest dans une semaine. Quant à Strasbourg, il faudra réagir à domicile contre Troyes après deux défaites en deux matchs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.