OM : Tudor est "fâché"

OM : Tudor est "fâché"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le dimanche 30 octobre 2022 à 09h30

Après trois défaites consécutives, l'OM, qui menait 2-0 à Strasbourg à la 75e minute, a été rejoint en toute fin de match (2-2), ce qui agace prodigieusement Igor Tudor, l'entraîneur croate du club marseillais.



Igor Tudor a eu beaucoup de mal à cacher son agacement samedi soir à La Meinau, lors d'un déplacement où il espérait - enfin - une victoire de l'OM après trois revers de rang toutes compétitions confondues. Et cela en a longtemps pris le chemin, puisque ses hommes menaient 2-0 contre Strasbourg à l'entame du dernier quart d'heure, grâce à des réalisations du revenant Bamba Dieng (8e) puis d'Issa Kaboré (35e). Sauf que Lebo Mothiba a d'abord réduit l'écart (76e) avant que Kevin Gameiro n'égalise d'une reprise de volée déviée dans le temps additionnel (2-2, 90e+3). Un match nul qui n'arrange pas les Phocéens, toujours cinquièmes de Ligue 1 mais qui pourraient se faire dépasser par Lille dimanche, et aussi rejoindre par Monaco.

L'entraîneur croate, qui avait fait tourner, a ensuite assuré qu'il n'était "pas du tout" en colère contre ses joueurs, mais simplement "fâché" de ne pas avoir gagné. "Je suis triste et déçu, a-t-il poursuivi en conférence de presse. On aurait dû finir la première mi-temps avec un score de 5-0. Mais même avec un 2-0, ça n'a pas suffi..." Interrogé sur ses nombreux changements, avec, notamment, les entrées à la pause de Valentin Rongier et du très décevant Nuno Tavares, puis celles d'Isaak Touré et Gerson avant le premier but alsacien, Tudor est apparu de plus en plus tendu. "Ce n'est pas du tout une bonne question. Qu'on fasse des changements ou pas, on doit gagner ce match-là", a-t-il répondu, avant d'évacuer une autre question sur la spirale négative de l'OM, qui n'a plus gagné depuis un mois en Ligue 1.

Pau Lopez : "La sensation d'avoir perdu"

Son gardien, Pau Lopez, qui a retardé l'échéance avec plusieurs parades décisives, s'est lui montré plus loquace en zone mixte. "C'est difficile de dire ça, mais je pense qu'on est sur le bon chemin, on doit continuer comme ça", a lâché l'Espagnol, qui a tout de même "la sensation d'avoir perdu". Et il attend avec impatience le choc de mardi contre Tottenham, afin de savoir si les Marseillais vont poursuivre leur aventure européenne ou s'enfoncer dans la crise, avant de clôturer cette première partie de saison par deux chocs contre l'OL et Monaco.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.