Ligue 1 : Nice étrille Bordeaux

Ligue 1 : Nice étrille Bordeaux©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le samedi 28 août 2021 à 18h59

Dans un stade à huis clos après les incidents face à l'OM, l'OGC Nice n'a fait qu'une bouchée de Bordeaux samedi lors de la suite de la 4e journée de Ligue 1 (4-0).



C'est dans un stade à huis clos, en conséquence des tristes événements face à Marseille, que Nice recevait Bordeaux, ce samedi. Et même sans public, les joueurs de Christophe Galtier n'ont pas tardé à se mettre en jambe. On ne jouait que depuis deux minutes quand la tête à bout portant de Justin Kluivert a été détournée sur sa ligne par Benoit Costil. Cinq minutes plus tard, le Néerlandais a cette fois fait la différence, sur un duel gagné par Hichem Boudaoui sur l'aile droite et un centre en retrait imparable de ce dernier (1-0, 7e).

Cette ouverture du score rapide a eu le mérite de réveiller des Bordelais, jusque-là très timides offensivement. Mais en contre-attaque, les Niçois ont été tout simplement redoutables. Amine Gouiri a d'abord vu sa frappe du droit passer de peu au-dessus, sur un raid solitaire parti de la gauche (20e) avant d'être à l'origine d'une relance pour Justin Kluivert qu'il conclura lui-même après un service du Néerlandais à l'entrée de la surface (2-0, 32e).

La différence faite, les Niçois n'ont cessé de bonifier les espaces à leur disposition. Amine Gouiri, encore lui, a fait vivre un enfer au capitaine adverse, Laurent Koscielny, allant même jusqu'à obtenir un penalty juste avant la pause, sur une nouvelle accélération partie de la gauche. Un penalty qu'il a d'ailleurs lui-même transformé du droit (3-0, 41e) pour faire rentrer ses coéquipiers à la pause avec encore plus de sérénité.

Toujours pas de victoire pour Bordeaux

Au retour des vestiaires, le ballon a été confisqué par les joueurs de Vladimir Petkovic, pour un succès assez relatif. Il y a bien eu ce coup franc enroulé du droit par Joshua Kalu (50e) ou cette frappe puissante d'Enock Kwateng, au-dessus (70e), mais la défense des Aiglons a globalement su maîtriser les quelques velléités adverses. Bordeaux a rendu les armes et encaissera même une dernière réalisation en contre, sur une déviation astucieuse de Dan Ndoye et un face-à-face remporté par Khéphren Thuram face à Benoît Costil, pour l'un des tous premiers ballons du joueur azuréen (4-0, 84e).

Comme à Lille, l'OGC Nice s'est rapidement mis à l'abri et a obtenu, sans trop forcer, son deuxième succès de la saison, avant la trêve internationale. Dans quinze jours, c'est à Nantes que les Aiglons reprendront la saison. Toujours à la recherche d'un succès, après quatre matches, Bordeaux espérera lancer sa campagne, le 12 septembre prochain, lors de la venue de Lens au Matmut Atlantique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.