Ligue 1 (J12) : Lyon bat Reims et s'installe sur le podium

Ligue 1 (J12) : Lyon bat Reims et s'installe sur le podium©Media365
A lire aussi

Vincent DEGREMONT, publié le dimanche 29 novembre 2020 à 14h53

Face à des Rémois qui ont joué à dix pendant plus d'une heure, l'Olympique lyonnais s'est largement imposé (3-0). Avec ce succès, les hommes de Rudi Garcia reviennent à deux points du PSG et pointent à la deuxième place du classement de Ligue 1.



Les Lyonnais, qui restaient sur un bilan étincelant de 4 victoires et 1 nul en 5 matches, avaient la faveur des pronostics au moment de recevoir une équipe battue chez elle par Nîmes au sortir de la trêve internationale.

La messe a été dite de bonne heure

Et c'est peut dire que la logique a été respectée entre quatrième et dix-septième de Ligue 1. Dès la 8eme, Karl Toko Ekambi a profité d'une passe en profondeur lumineuse de Memphis Depay pour filer dans le dos de Konan, lever la tête et faire mine de servir un partenaire pour mieux surprendre Pedrag Rajkovic. Mais le portier serbe a été sauvé par son montant gauche ! Ce n'était que partie remise pour le Camerounais, qui a ouvert le score à la 22eme. A l'initiative, une course tonique de Tino Kadewere pour griller la politesse à Wout Faes dans la surface, puis une remise vers Depay. Côté gauche, le capitaine néerlandais a levé la tête, vu la course rentrante de Toko Ekambi, et servi idéalement son partenaire d'attaque au second poteau. Ce dernier n'avait plus qu'à conclure de l'intérieur.

Les hommes de Rudi Garcia ont cru bisser 10 minutes plus tard, quand Mathieu Cafaro s'est détourné au moment de contrer une volée de Maxwell Cornet. Le ballon est revenu sur Kadewere, qui a visé le premier soupirail face à Rajkovic. Mais, là encore, le poteau a sauvé le gardien serbe. Les Rémois ont cependant compris que la chance les abandonnait dans la foulée, lorsque Moreto Cassamã a fauché Depay, alors que le capitaine lyonnais filait vers le but. Carton rouge logique, c'est la cinquième fois depuis le début de la saison que le Stade de Reims se retrouvait à 10... David Guion devait attendre les arrêts de jeu pour voir une première éclaircie dans la grisaille, lorsque Boulaye Dia a chipé un ballon à la défense rhodanienne, avant d'enchaîner des 16 mètres d'un tir croisé, mais Anthony Lopes a repoussé la tentative du deuxième buteur du championnat en gardant les jambes serrées.

Promenade de santé pour les Lyonnais, chemin de croix pour les Rémois

Dès le retour des vestiaires, les Gones faisaient le break... avec la complicité involontaire de Marshall Munetsi. Trouvé par l'intenable Toko Ekambi sur l'arc de cercle, Bruno Guimarães a enchaîné d'une volée, qui ne semblait pas prendre le chemin du cadre... mais le milieu zimbabwéen a contré du dos, prenant à contrepied son gardien ! Peu après avoir remplacé Kadewere, Moussa Dembélé a inscrit sa première réalisation de la saison, en passant par-dessus Rajkovic d'une délicieuse caresse, après une non moins délicieuse passe de ... Toko Ekambi !

Le suspense définitivement éteint, Rudi Garcia et David Guion ont fait entrer des remplaçants, préservant leurs premiers choix en vue des prochaines échéances. A la 78eme, c'est Arbër Zeneli qui s'est mis en valeur, en téléguidant une frappe lointaine vers la lucarne droite. Au chômage technique depuis sa parade face à Dia, Lopes a pu se réchauffer sur sa claquette. Autre entrant, Rayan Cherki a enroulé un tir de l'angle gauche de la surface, obligeant Rajkovic à une horizontale à la 85eme. Les visiteurs devaient encore attendre 8 minutes pour rentrer à la douche, le moral dans les chaussettes, alors que leurs hôtes affichaient un large sourire. Grâce à ce franc succès, les Lyonnais s'emparent provisoirement de la place de dauphin du PSG, tandis que les Rémois peuvent se retrouver dans la zone rouge au terme de cette douzième journée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.