Ligue 1 : Grand spectacle entre Montpellier et Lille

Ligue 1 : Grand spectacle entre Montpellier et Lille©Media365
A lire aussi

Guillaume Issner, publié le mercredi 23 décembre 2020 à 22h56

Le LOSC a signé une précieuse victoire à Montpellier pour le compte de la 17e journée de Ligue 1. Un succès (3-2) validé après un match totalement fou.

La 17e journée de Ligue 1, dernier match de championnat de l'année, a opposé le Montpellier Hérault SC au LOSC ce mercredi soir (21h) au stade de la Mosson. Un beau duel entre une équipe qui a excellé à domicile en 2020 et son opposant, solide leader, avec un effectif de grande qualité. Cependant, Montpellier a du mal en ce moment chez lui, en témoignent les 4 défaites sur ses 5 dernières réceptions. Quant aux Dogues, jouer chez le MHSC leur réussit (4 victoires sur les 6 derniers matchs à la Mosson en L1). Cette tendance s'est confirmée à la 23e minute. Xeka, seul au milieu de terrain, a vu un espace s'ouvrir dans l'axe et a lancé dans le bon timing Timothy Weah. L'attaquant lillois est arrivé face à Jonas Omlin et a exécuté un extérieur du pied imparable. Le ballon a terminé sa course dans les filets. Cette réalisation est alors la deuxième de l'international américain en Ligue 1. Ce but a montré toute l'efficacité des Nordistes et a reboosté les locaux, qui n'ont cependant, pas eu de réelle occasion d'égaliser jusqu'à l'heure de jeu.

Un LOSC à réaction a eu le dernier mot

Moment choisi par Gaëtan Laborde pour surgir sur corner et claquer le cuir de la tête. Le match s'est alors emballé ! A la 67e minute, les Dogues ont repris l'avantage par l'ancien Montpelliérain Jonathan Ikoné sur pénalty. Ils ont ensuite vu les hommes de Michel Der Zakarian revenir au score une nouvelle fois, à peine trois minutes plus tard. Sur son côté droit, Junior Sambia a adressé un centre qui a trouvé Andy Delort dans la surface. L'Algérien a tenté un retourné acrobatique. Son tir superbement exécuté a trompé Maignan, qui a touché le ballon sans pouvoir l'empêcher de rentrer dans sa cage. Sublime réalisation de l'ancien Toulousain qui a inscrit son 8e but de la saison en championnat. Mais une nouvelle fois, le LOSC, qui n'a pas voulu se satisfaire du point du nul, a repris les devants. Rentrés en fin de match, les Turcs Yusuf Yazici, passeur, et Burak Yilmaz, buteur, se sont joués de la défense pour sceller la victoire de leur équipe (86e). Un dernier frisson a traversé les rangs lillois dans les dernières secondes sur une tête de Laborde, sauvée par Maignan puis le montant. Lille arrache une précieuse victoire avec caractère mais perd sa place de leader, en raison d'un goal-average favorable à l'OL.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.