L1 (J9) : L'OM se relance facilement à Angers

L1 (J9) : L'OM se relance facilement à Angers©Panoramic, Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le vendredi 30 septembre 2022 à 22h49

L'Olympique de Marseille s'empare, au moins provisoirement, des commandes du championnat grâce à son succès 3-0 à Angers vendredi soir.



C'est avec l'idée de prendre une nouvelle impulsion à l'aube d'un automne surchargé que l'Olympique de Marseille se déplaçait à Angers, ce vendredi, en ouverture de cette 9e journée de Ligue 1. Plus qu'une place de leader provisoire, la bande à Tudor avait quelques réponses à donner. Parce qu'avant cette trêve internationale, elle avait commencé à piquer du nez, émoussée par une cadence nouvelle et un parcours assez frustrant en Ligue des Champions, jusqu'alors. Et parce que la suite la fera passer à un niveau de difficulté encore supérieur, en jouant tous les trois jours jusqu'au début de la Coupe du Monde, qui marquera la fin de cette première partie de saison, mi-novembre.

Il n'y avait donc rien de surprenant à voir Tudor effectuer une légère rotation en vue des prochaines échéances. Privé de Nuno Tavares (suspendu) et Kolasinac (blessé), le technicien croate avait remodelé son 3-4-3 en titularisant Guendouzi dans l'entrejeu aux côtés de Veretout, derrière un trio offensif composé de Payet, Suarez et Gerson. Sanchez débutait donc sur le banc. Clauss, de son côté, glissait à gauche pour laisser son flanc droit au jeune Kaboré, comme à Auxerre il y a un mois (2-0).

Clauss a porté l'OM

Malgré les apparences, ce déplacement en Anjou avait tout du match piège pour l'OM. Le SCO, qui avait repris des couleurs avant la trêve, avait bien l'intention de contrarier les plans des vice-champions de France. Mais Marseille a parfaitement répondu au contexte du jour pour s'imposer en patron, diffusant une impression de sérieux à tous les niveaux. Après un round d'observation dans la première demi-heure, les Marseillais ont passé la seconde avant la mi-temps en débloquant la situation grâce à une petite prouesse de Jonathan Clauss.



L'international français a réalisé un très bel enchaînement technique, avec une percée conclue par une frappe qui a fait mouche (0-1, 39e). Un petit déclic après un premier acte assez disputé. Car dans cette configuration, l'OM a pu réciter ses gammes en seconde période. Sur une nouvelle action décisive de Clauss, Suarez a exploité un service de l'ancien Lensois pour le but du break (0-2, 50e). Plus réalistes, les hommes de Tudor ont encore enfoncé le clou dans la foulée par Gerson, auteur d'un tir imparable suite à un nouveau mouvement collectif initié par l'inévitable Clauss (0-3, 59e).

Grand bonhomme de cette rencontre, l'international français a démontré qu'il avait encore des cannes après cette trêve internationale. Pour le plus grand bonheur d'une équipe marseillaise sûre de sa force, qui aurait pu saler l'addition avec un peu plus de réalisme sur une frappe de Kaboré (61e). Mais le score n'a plus évolué. Le contrat est rempli. Marseille s'installe dans le fauteuil de leader en attendant le match du Paris Saint-Germain face à Nice, ce samedi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.