L1 (J22) : Reims enchaîne un quatorzième match sans défaite

L1 (J22) : Reims enchaîne un quatorzième match sans défaite©Panoramic, Media365
A lire aussi

Vincent Degremont, Media365, publié le dimanche 05 février 2023 à 17h03

Reims engrange un nouveau match nul à Auxerre (0-0, 22eme journée de Ligue 1) dimanche.



En alignant un 4-2-4 résolument offensif avec Nuno Da Costa, Matthis Abline, Gauthier Hein et Mathias Autret devant, Christophe Pélissier voulait enrayer une épouvantable série de sept revers consécutifs en Ligue 1. En face, Will Still disposait de son équipe type, qui avait forcé le PSG à concéder le nul au Parc des Princes, avant de renverser Lorient à Auguste-Delaune. Les Icaunais attaquaient les premiers par un bon centre de Hein que Da Costa ne parvenait pas à redresser à la 3eme.

Au quart d'heure de jeu, le même Hein travailla Thibault De Smet côté gauche, avant de repiquer dans l'axe et d'enrouler des 16 mètres. Yehvann Diouf se détendit pour pousser laborieusement en corner. Le portier rémois avait encore sa faute de main contre les Merlus dans la tête. De l'autre côté du terrain, Ionut Radu se montra plus ferme pour écarter une tentative aussi puissante que bien placée de Folarin Balogun des 18 mètres. Quelques instants plus tard, le meilleur buteur de Ligue 1 remisa en une touche un centre de Foket pour Alexis Flips, qui envoya sa volée de l'extérieur sous la barre... mais Radu claqua en corner.

L'ouverture du score annulée par la VAR !

L'international roumain fut devancé par Yunis Abdelhamid sur le coup de pied de coin. Le capitaine marnais catapulta le ballon de la tête au fond des filets icaunais, mais sa joie fut interrompue par la VAR, qui avait constaté que le corner botté par Junya Ito était sorti du terrain avant d'y revenir. M. Gaillouste siffla donc la mi-temps sur un score nul et vierge. Les Rémois menaient aux points et à la possession, mais les Auxerrois pouvaient toujours croire en leurs chances de succès.

Les difficultés icaunaises dans l'animation se faisaient plus criantes au retour des vestiaires. Seuls Han-Noah Massengo (pour sa première avec l'AJA) et Hein se mettaient en évidence, mais le milieu relayeur et l'ailier manquaient de soutien. Christophe Pélissier pouvait aussi s'appuyer sur l'immense Isaak Touré, qui neutralisait Balogun sur chaque duel. En face, les hommes de Will Still ronronnaient.


Bis repetita !

Après les exploits des dernières journées, le tacticien marnais se satisfaisait-il d'un 0-0 chez l'avant-dernier ? Pas le combatif Marshall Munetsi, en tout cas ! A la 79eme, le milieu zimbabwéen prit sa chance de l'extérieur du droit et des 22 mètres sur une remise d'Ito. Somptueuse, la frappe ricocha sous l'équerre opposée avant d'entrer... mais le Japonais était hors-jeu d'une pointure sur sa passe dos au but ! Pour la seconde fois de la partie, et pour quelques centimètres, la VAR frustrait les visiteurs.

Enhardis par leur bonne étoile, les locaux cherchèrent à braquer la banque dans les dernières minutes, mais manquaient d'adresse, à l'image de Lassine Sinayoko qui dévissa une volée à bout portant sur la dernière action. L'AJA interrompt l'hémorragie, mais reste assise au fond de la classe. Faute de mieux, le Stade de Reims étire encore un peu plus son invincibilité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.