L1 (J10) : L'OM chute contre Ajaccio

L1 (J10) : L'OM chute contre Ajaccio©Panoramic, Media365
A lire aussi

Quentin Lecointe, Media365, publié le samedi 08 octobre 2022 à 18h56

L'Olympique de Marseille a été battu à la surprise générale par Ajaccio samedi soir, à domicile (1-2, dixième journée de Ligue 1).



Auteur d'un parcours pratiquement sans faute depuis le début de la saison en Ligue 1, l'OM abordait cette réception d'Ajaccio avec l'étiquette de grand favori. Sans effectuer un début de match flamboyant, les hommes d'Igor Tudor se sont montrés appliqués. Suite à une main malheureuse dans sa surface, Oumar Gonzalez a concédé un penalty que Dimitri Payet ne s'est pas fait prier pour convertir (15ème). Un but particulier pour le capitaine de l'OM qui en est désormais à 100 buts inscrits et 112 passes décisives délivrées en Ligue 1.
L'OM n'a pas réussi à maintenir la pression après cette ouverture du score, permettant ainsi à l'ACA d'égaliser grâce à Bevic Moussiti-Oko d'une frappe puissante du gauche depuis l'entrée de la surface, face au marquage trop large de Chancel Mbemba (25ème). Beaucoup trop imprécis techniquement, Marseille n'a pas réussi à se montrer dangereux dans la suite de cette seconde période. Ajaccio aurait pu même rentrer aux vestiaires avec l'avantage, mais Cyrille Bayala n'a pas profité de la relance manquée de Samuel Gigot (44ème).

Trop de manques affichés par l'OM

Souvent pris dans l'engagement et l'agressivité en première période, l'OM n'a pas été mieux dans ce compartiment du jeu dans le second acte. Pour ne rien arranger, les Olympiens se sont compliqués eux-mêmes la vie en concédant rapidement un deuxième but suite à un tacle de Leonardo Balerdi dans ses propres filets, après un centre venu de la gauche (47ème). Dans une action similaire, Gonzalez était lui tout heureux de voir le ballon filer en corner quelques instants plus tard (55ème).
Avec l'aide de nombreux joueurs sortis du banc, les Marseillais se sont procuré quelques situations en fin de match par Bamba Dieng. Mais sur ses deux opportunités, le Sénégalais a manqué le cadre à chaque fois (83èmeet 90ème+4). Ce résultat est un coup d'arrêt pour Marseille, qui n'avait encore jamais connu le goût de la défaite en Ligue 1 depuis le début de la saison. Ajaccio fait de son côté le plein de confiance après une victoire qu'il n'avait probablement pas cochée sur son calendrier en début de saison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.