Que devient Tony Vairelles ?

Que devient Tony Vairelles ?©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 18 novembre 2021 à 22h39

Les années 2010 ont été nettement moins sympathiques pour Tony Vairelles que la décennie précédente. Une sombre affaire familiale, dans une discothèque de Nancy, l'a contraint à passer cinq mois en prison. Depuis 2011, il attend encore le procès.



La vie de Tony Vairelles a basculé dans la nuit du 22 au 23 octobre 2011. L'ancien buteur champion de France en 1998 avec Lens, passé ensuite par Lyon, Bordeaux, Bastia ou Rennes, avait aussi été sélectionné huit fois en équipe de France entre le Mondial 98 et l'Euro 2000 (un but). En 2009, il jouait encore à Gueugnon et avait même racheté le club en compagnie de son père, avant une liquidation judiciaire deux ans plus tard. La spirale négative allait donc devenir infernale quelques mois plus tard à Nancy, son fief : deux de ses jeunes frères, Jimmy et Giovan, sont expulsés d'une boîte de nuit et appellent Tony ainsi que l'aîné Fabrice. Les videurs sont touchés par des coups de feu, trois sont blessés dont un très grièvement. Le père Guy est placé en garde à vue et les quatre frères Vairelles mis en examen.

"J'ai fait l'erreur de foncer sur ce parking pour secourir mon petit frère"

Tony est placé en détention provisoire à Metz, chacun des quatre frères se situant dans une prison différente. Il ne sera remis en liberté que près de six mois plus tard, en mars 2012. Son passage en prison lui a alors donné la passion du slam grâce à son compagnon de cellule, ce qui lui permet même d'enregistrer un titre à sa sortie. Alors qu'une nouvelle fusillade éclate à la discothèque des 4 As, qui finit par fermer, les videurs sont peu à peu incriminés également. Mais la famille Vairelles continue d'attendre la date du procès, qui devait se tenir au mois de juin mais a été reporté.

Le contrôle judiciaire de Tony Vairelles n'a été levé qu'en 2017. "J'ai fait l'erreur de foncer sur ce parking pour secourir mon petit frère qui avait été agressé, en pensant que la police serait déjà sur place", résumait-il encore en 2018 (pour Le Parisien). Durant toute cette période, il a pu compter sur les Girondins de Bordeaux, pour jouer en vétérans mais aussi officier en tant que consultant sur la chaîne du club. En attendant que la justice le convoque à nouveau pour éclaircir l'affaire, l'ex-attaquant de 48 ans espère monter un projet de téléréalité du football.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.