OM - Dieng : "Je ne sais pas ce qu'il s'est passé"

OM - Dieng : "Je ne sais pas ce qu'il s'est passé"©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 12 décembre 2021 à 20h11

Bamba Dieng, Jorge Sampaoli ou Valentin Rongier se sont exprimés dimanche après la victoire de Marseille à Strasbourg (0-2, 18eme journée de Ligue 1). Les deux derniers, notamment, assument d'avoir privilégié le résultat.



Jorge Sampaoli et l'Olympique de Marseille retrouvent la deuxième place, à la faveur de leur victoire à Strasbourg (0-2) couplée à la défaite de Rennes contre Nice (1-2). D'après le coach argentin, "ça prouve l'engagement de chaque joueur" : "On a fait un match intelligent contre un adversaire pas évident, nous avons été solides malgré la fatigue. Il fallait fermer les espaces face à cette équipe très énergique. Le plus dur, c'était de garder le ballon, et on a dû s'adapter avec un schéma plus défensif. Je suis fier de la manière dont mes hommes représentent le club." L'ancien sélectionneur de l'Albiceleste salue aussi l'ambiance locale (sur Canal+ Sport) : "Avec ce public, on a réussi un super match dans un endroit pas évident."

Rongier : "Ne pas s'enflammer"

Invité à réagir à son exceptionnel ciseau sur l'ouverture du score, Bamba Dieng avait lui encore la tête dans les étoiles : "Je ne sais pas ce qu'il s'est passé. J'ai fait une bonne passe, je me suis dit qu'il fallait courir pour la jouer. J'ai eu un bon centre et voilà... C'est une belle victoire, il la fallait. On remonte au classement."


"Le plan a parfaitement fonctionné, détaille de son côté Valentin Rongier. On ne s'est pas jetés bêtement, on a bien attendu en restant compacts, on a réussi ce qu'on voulait. C'est très important de garder cette solidité, on est un peu émoussés face à l'enchaînement de matchs. Il y a peut-être un peu moins de folie, mais on a maîtrisé et il faut continuer." Quant à la situation plus globale, alors qu'il ne reste plus qu'une journée avant la fin des matchs aller, l'ex-Nantais ne veut "pas s'enflammer" (sur Prime Video) : "C'est seulement mi-décembre, il reste énormément de matchs. C'est sûr que c'est une très bonne opération. On se devait de nous rattraper après notre raté contre Brest à domicile, on l'a fait intelligemment. Le groupe vit bien, tout le monde est concerné et c'est notre force."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.