Ligue 1 (J18) : L'OM, à Strasbourg, reprend la deuxième place

Ligue 1 (J18) : L'OM, à Strasbourg, reprend la deuxième place©Media365
A lire aussi

Axel Divio, Media365, publié le dimanche 12 décembre 2021 à 19h00

L'Olympique de Marseille a gagné 2-0 dimanche à Strasbourg (18eme journée de Ligue 1), grâce à deux buts de Mamba Dieng et Caleta-Car.


Face à un Racing Club de Strasbourg en pleine confiance après une invincibilité de six matchs consécutifs et deux cartons face à Bordeaux (5-2) et à Nice (0-3), l'Olympique de Marseille effectuait un périlleux déplacement à la Meinau. L'OM, en quête de la deuxième place, avait avant tout basé sa tactique sur un bloc défensif compact et une forte possession de balle. Ce qui a donné 45 premières minutes sans la moindre frappe cadrée... Strasbourg pensait pourtant ouvrir le score par Mouhamadou Diallo, opportuniste après une frappe de Ludovic Ajorque, repoussée par Pau Lopez (14e). Joie de courte durée, Frédéric Guilbert, le centreur, étant signalé en position de hors-jeu.



La possession de balle est ensuite largement marseillaise (59 %) et le combat au milieu de terrain fait rage. L'OM n'aura que deux opportunités dans la surface alsacienne en 45 minutes. Une frappe puissante de Pape Gueye qui termine non loin du cadre (7e), puis Bamba Dieng, parfaitement servi dans la profondeur, va manquer de précision dans sa frappe, qui termine dans le petit filet extérieur (27e).

Au retour des vestiaires, les hommes de Julien Stéphan sont plus menaçants. A l'image de Ludovic Ajorque qui bute sur Pau Lopez d'une frappe un peu trop écrasée (51e). Son compère de l'attaque, Habib Diallo, va lui aussi s'illustrer avec un joli numéro au cœur de la défense marseillaise, mais sa tentative manque également de puissance (57e). L'OM, qui continue de monopoliser au maximum la possession du ballon, va trouver l'ouverture sur une attaque rapide. Lancé par Dimitri Payet, le contre est conclu par un centre de Luis Henrique et surtout une merveille de retourné acrobatique de Bamba Dieng (0-1, 62e). Un but somptueux qui récompense l'énergie déployée par le Sénégalais sur le front de l'attaque.



Frappé par cet éclair de génie, Strasbourg ne va cependant pas renoncer. Malgré une défense marseillaise bien organisée et solide, les occasions pour égaliser seront bien réelles. Mais Ludovic Ajorque, pourtant si inspiré actuellement, n'était pas inspiré. Il va par exemple manquer une balle d'égalisation en or, quasiment à bout portant, sur un centre d'Anthony Caci (77e). C'est finalement l'OM qui va faire le break sur coup de pied arrêté. Fait rare ! Frappé par Dimitri Payet, un corner est repris magnifiquement de la tête par Duje Caleta-Car au premier poteau (0-2, 82e). Le coup parfait des hommes de Jorge Sampaoli. Strasbourg n'abdique pas, mais ni Habib Diallo (84e), ni Alexander Djiku repris in extremis par Pape Gueye (89e), ne parviendront à trouver la faille.

Loin de l'équipe spectaculaire des premières semaines, l'Olympique de Marseille a remporté son duel tactique, fait preuve de patience avant de faire la différence avec sérénité et maîtrise. L'OM continue d'avancer à bon rythme et retrouve son statut de dauphin du Paris Saint-Germain. Pour Strasbourg, c'est un coup d'arrêt, mais les Alsaciens restent confortablement installés en première partie de tableau (7e).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.