Nantes : Kombouaré veut montrer de la personnalité face au PSG

Nantes : Kombouaré veut montrer de la personnalité face au PSG©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le vendredi 12 mars 2021 à 16h59

Avant le déplacement du FC Nantes au Parc des Princes afin d'y défier le PSG, dimanche soir en Ligue 1 (21 heures), Antoine Kombouaré a affirmé sa volonté de poser des problèmes au club francilien.


C'est dans la peau du dix-neuvième de Ligue 1 que le FC Nantes débarquera au Parc des Princes, dimanche soir pour le match de clôture de la 29ème journée face au PSG (21 heures). Pour autant, Antoine Kombouaré a bien l'intention que son équipe joue crânement sa chance afin de possiblement obtenir un résultat positif et l'a clamé de façon convaincue, ce vendredi en conférence de presse. "On s'attend à un match très difficile bien sûr mais on a envie de montrer le visage d'une équipe qui n'est pas 19e, de montrer de la personnalité. On espère qu'ils ne seront pas au mieux, parce que si le PSG joue à son niveau, ce sera très compliqué pour nous. On ne sait jamais, c'est la beauté du foot. Il faudra qu'on fasse un grand match", a expliqué l'ancien coach du club de la capitale (2009-2011).

"Si certains joueurs n'y croient pas, on envoie l'équipe réserve"

Surpris de voir l'équipe dirigée par Mauricio Pochettino autant en difficulté mercredi soir face au FC Barcelone en Ligue des Champions (1-1), il est convaincu que le groupe des Canaris est en capacité de faire un coup. "Je vais vous répondre par une question : "Est-ce que vous pensez qu'on se déplacerait là-bas si on n'était pas capable de réaliser une performance ?" On y va avec l'idée de faire quelque chose. J'ai posé la question à mes joueurs. Si certains n'y croient pas, il ne faut même pas se déplacer, on envoie l'équipe réserve. On sait qu'on va beaucoup souffrir, défendre et courir. Je suis persuadé qu'on est capable de nous créer des situations, il y aura des opportunités. J'aimerais voir le visage d'une équipe conquérante quand même. Il faut montrer qu'on a des arguments pour leur poser des problèmes", a-t-il indiqué à un journaliste qui demandait si le natif de Nouméa pensait prendre ne serait-ce qu'un point.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.