Nantes : Cible de menaces de mort et d'insultes racistes, Louza est soutenu par le club

Nantes : Cible de menaces de mort et d'insultes racistes, Louza est soutenu par le club©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mardi 06 avril 2021 à 21h00

Imran Louza, le milieu de terrain du FC Nantes, a été la cible d'attaques sur les réseaux sociaux après la défaite contre Nice, dimanche (1-2). Menacé de mort et victime d'insultes racistes, le joueur a été soutenu par son club, ce mardi.


Après la défaite du FC Nantes contre l'OGC Nice, dimanche pour le compte de la 31ème journée de Ligue 1 (1-2), Imran Louza, le milieu de terrain des Canaris (21 ans), a été ciblé par certains "supporters" et internautes via les réseaux sociaux. Le franco-marocain a notamment vu son chien, sa copine, et ses parents être menacés de mort, en plus de lui-même. Ses origines ont été évoquées avec le terme "bougnoule" dans une capture diffusée par Loïc Tanzi, journaliste à RMC Sport.

Louza est très touché, comme sa famille


Ce mardi, le FC Nantes est monté au créneau afin de défendre le joueur, dans un communiqué publié sur le site officiel du club, 19ème de Ligue 1 avec 28 points. Condamnant les menaces et insultes, le club s'est montré "profondément choqué par les menaces et les insultes racistes dont Imran a été victime. Ce n'est pas la première fois que des membres du club reçoivent ce genre d'attaques, que nous condamnons fermement. Nous ne relâcherons pas nos efforts pour faire cesser cela. Dans ces moments difficiles, nous apportons tout notre soutien et notre affection à Imran et sa famille. Nous savons pouvoir compter sur les supporters Jaune et Vert, foncièrement attachés aux valeurs humanistes du football, pour en faire de même."

Le joueur, lui, a aussi pris la parole sur son compte Twitter. Remerciant le club, les joueurs, le staff et la direction du club, Louza a indiqué : "Mes proches et moi-même sommes touchés et extrêmement peinés. On ne peut pas accepter cela et une procédure va être mise en place". Se disant désolé de la situation sportive de l'équipe dirigée par Antoine Kombouaré, il a également promis que les joueurs allaient se battre pour "que ce grand club qu'est le FC Nantes reste en L1".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.