Carnet noir : Christophe Revault a succombé à une péritonite

Carnet noir : Christophe Revault a succombé à une péritonite©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le vendredi 14 mai 2021 à 23h16

Les résultats de l'autopsie pratiquée sur Christophe Revault, décédé le 6 mai dernier, ont été révélés. L'ancien gardien de but a succombé à une péritonite.



La nouvelle de sa disparation était intervenue le 6 mai dernier et avait plongé la famille du football français dans une grande tristesse. Très apprécié, Christophe Revault s'en était allé à seulement 49 ans. L'ancien gardien de but du Havre, Rennes, PSG et Toulouse avait été retrouvé sans vie chez lui et le mystère planait depuis sur les raisons de sa mort. Une enquête avait ainsi été ouverte par le parquet du Havre afin de déterminer les raisons de ce décès totalement inattendu.

Des analyses toxicologiques demandées

On connait désormais les résultats de l'autopsie pratiquée sur la dépouille de Christophe Revault et de quoi il est décédé. Selon le site de L'Equipe qui relaie la nouvelle vendredi soir, le procureur de la République du Havre a indiqué que l'ancien portier avait succombé à « une péritonite ». « Des analyses complémentaires ont été ordonnées qui permettront aux experts d'affiner leurs conclusions. Comme pour toute autopsie, des analyses toxicologiques ont été demandées dont les résultats ne seront pas connus avant plusieurs jours », a expliqué Bruno Dieudonné.

Revault décédé d'une inflammation aigue du péritoine

Une péritonite est une inflammation aigue du péritoine, une membrane adhérant à chaque organe de l'abdomen. Sans une intervention médicale d'urgence, l'infection de cette membrane due à un germe ou une bactérie peut malheureusement être mortelle. Christophe Revault avait achevé sa belle carrière avec au palmarès une Coupe de France et une Coupe de la Ligue glanées en 1998 avec le Paris-SG, et trois titres de champion de Ligue 2 avec Le Havre (1991 et 2008) et Toulouse (2003). Pur produit du club havrais, où il avait été formé de 1988 à 1992, le dernier rempart s'y était révélé pour atteindre le plus haut niveau après cinq saisons pleines avec le HAC, de 1992 à 1997. Une ascension qui lui avait ensuite permis de signer au PSG où il avait évolué une seule saison. Revault avait ensuite endossé les couleurs du Stade Rennais (1998-2000) et de Toulouse (2000-2006), avant de revenir à Rennes (2006-2007). Pour conclure, Revault avait décidé de boucler la boucle dans son club de coeur, en disputant trois saisons au HAC (2007-2010).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.