Baromètre L1 : Le départ très compliqué de l'OL

Baromètre L1 : Le départ très compliqué de l'OL©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365 : publié le lundi 23 août 2021 à 21h20

Tenu en échec à domicile par Clermont dimanche en Ligue 1 (3-3), l'OL ne compte que deux points en trois journées. Il s'agit du plus mauvais départ du club au 21ème siècle.


Lyon pensait enfin tenir une victoire dans cette saison 2021-2022. Menant 3-1 face à Clermont au Groupama Stadium dimanche à 10 minutes de la fin du temps réglementaire, les joueurs dirigés par Peter Bosz avaient les cartes en main afin d'obtenir un succès, ce qui n'avait pas été le cas contre Brest lors de la première journée (1-1), encore moins à Angers le week-end dernier (défaite 3-0). Oui mais voilà, Lyon n'a pas gagné et a concédé deux buts dans un intervalle de onze minutes, œuvres d'Elbasan Rashani, entré en jeu à la 69ème minute à la place de Jim Allevinah. La sensation de gâchis était présente lors du coup de sifflet final pour un OL très fragile sur le plan défensif.

19 tirs concédés cette saison, 7 buts encaissés en 3 matchs

"Avec nos qualités, cela aurait dû être terminé. J'ai vu des choses que l'on ne voit pas chez les U12. C'est un problème de confiance", disait notamment Bosz en conférence de presse, marqué négativement par la globalité du match de son groupe et soulignant, tout de même, "une bonne performance" en première période, lors de laquelle son équipe a su imposer un pressing très haut et inscrire trois buts. Le travail à faire reste conséquent pour Lyon, qui a concédé 19 tirs en 3 matchs cette saison (selon Opta), un total que seul Montpellier dépasse (20 tirs subis). Peut-être plus inquiétant encore, l'OL a encaissé 7 buts lors de ses 3 rencontres dans le championnat de France, un fait inédit dans l'histoire du club lors du 21ème siècle. Avec une seizième place et deux points obtenus en trois matchs, le Lyon 2021-2022 réalise son plus mauvais début de saison de ce siècle. Le plus proche de ce standard de performance était celui dirigé par Alain Perrin, en 2007-2008, qui était situé à la onzième position avec trois points. C'est peu dire que vendredi à Nantes, pour l'ouverture de la quatrième journée de Ligue 1 (21 heures), la pression sera énorme sur les épaules d'Houssem Aouar et ses coéquipiers.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.