Serie A : Allegri viré par la Juventus

Clément Pédron, Media365, publié le vendredi 17 mai 2024 à 18h09

Deux jours après son coup de sang à l'occasion de la victoire de la Juventus en finale de la Coupe d'Italie contre l'Atalanta (0-1), Massimiliano Allegri, l'entraîneur de la Vieille Dame, a été licencié.

On savait le destin de Massimiliano Allegri sur un fil. Celui-ci a fini par rompre. Ce vendredi après-midi, la Juventus a officialisé sur ses réseaux sociaux le départ de son entraîneur revenu en 2021 après une première pige entre 2014 et 2019. « La Juventus annonce avoir relevé Massimiliano Allegri de son rôle d'entraîneur de l'équipe première masculine, peut-on lire dans le communiqué. Le licenciement fait suite à certains comportements pendant et après la finale de la Coupe d'Italie que le club a jugés incompatibles avec les valeurs de la Juventus et avec le comportement que doivent adopter ceux qui la représentent. L'entreprise souhaite bonne chance à Massimiliano Allegri dans ses futurs projets. »

Normalement, la Vieille Dame devrait invoquer la « faute grave » pour mettre un terme au contrat de son désormais ex-entraîneur. Déjà plus ou moins prévu à l'issue de cet exercice, le licenciement du technicien italien a été accéléré par son comportement à l'issue de la victoire de la Juventus mercredi en finale de la Coupe d'Italie contre l'Atalanta Bergame. Pendant le temps additionnel, Allegri a perdu ses nerfs, jeté sa veste de costume avant de vociférer auprès du quatrième arbitre. Exclu par l'homme en noir, il a tout de même poursuivi son « show » en jetant une nouvelle fois sa veste, retirant sa cravatant et en criant vers les tribunes pour demander où était le responsable des arbitres. L'ancien entraîneur de l'AC Milan n'est ensuite pas redescendu en pression puisque, alors que ses joueurs fêtaient le titre, il a eu une altercation avec son directeur sportif puis une autre, cette fois avec des menaces physiques, avec le directeur du quotidien « Tuttusport ». Il aurait également abîmé le matériel d'une agence photo.

La Juve économise des millions d'euros

Max Allegri a tout de même tenu la conférence de presse après le sacre de la Vieille Dame, le quinzième trophée dans la compétition, le cinquième pour l'entraîneur. Redescendu en pression, le coach a même ri de son comportement. Sauf que ça a été bien le seul. D'après la presse transalpine, la Juventus n'a pas du tout apprécié le comportement de l'homme qui lui a fait remporter de nombreux trophées. La Vieille Dame aurait passé sa journée du lendemain à s'excuser auprès des personnes et des organisations concernées avant de se pencher sur le cas de son coach. Il ne faisait plus aucun doute que Max Allegri s'en irait à l'issue de cette saison tant son management tout au long de cet exercice avait déplu à sa direction. Mais cette dernière évitait jusqu'ici un licenciement pour ne pas avoir à donner une indemnité de départ à « MA » à la hauteur de son contrat (2025, 8 millions d'euros par an). Au surlendemain de ces faits, le club transalpin s'est vu amener le motif « faute grave » sur un plateau d'argent et va ainsi pouvoir économiser plusieurs millions d'euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.