Après Deschamps, Mourinho tacle les Bleus

Après Deschamps, Mourinho tacle les Bleus©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 02 juillet 2021 à 09h51

José Mourinho a de nouveau critiqué l'équipe de France suite à son élimination en huitièmes de finale du championnat d'Europe. Et après s'en être pris à Deschamps, l'entraîneur portugais a cette fois taclé les joueurs tricolores.


Il avait déjà tancé Didier Deschamps, coupable, selon lui, d'avoir remplacé Antoine Griezmann par Moussa Sissoko lundi lors de la piteuse élimination des Bleus contre la Suisse en huitièmes de finale du championnat d'Europe (3-3, 5 t.a.b. à 4). Et José Mourinho, consultant pour TalkSport, en a remis une couche sur l'équipe de France au moment de dresser un bilan de la compétition avant le début des quarts de finale, vendredi. "La France est l'équipe qui me fait dire qu'ils doivent s'en prendre à eux-mêmes. Ils ont mal commencé le match contre la Suisse, ils sont revenus de manière fantastique en montrant leur immense talent. Mais quand j'ai vu la manière dont ils célébraient le troisième but... Je n'ai pas aimé. J'ai eu le sentiment que les joueurs se voyaient déjà célébrer sur la Tour Eiffel. Ils dansaient d'un côté, de l'autre, je ne sais pas ce qu'était cette danse mais ils ont fait différentes danses... mais il restait 20 minutes, le match n'était pas fini", a-t-il d'abord expliqué, taclant au passage Paul Pogba, son ancien joueur à Manchester United avec qui les rapports n'étaient pas des plus cordiaux, et qui a initié cette danse après son somptueux but, qui permettait aux Bleus de mener 3-1 à la 75e minute de ce match fou.

"Tout est allé dans le mauvais sens"

"Leur façon d'envisager la dernière partie du match n'était pas la meilleure. Puis, ils ont concédé un deuxième but. Après dans les dernières minutes, je pense que Deschamps s'est dit que le match était fini, car il a sorti Griezmann alors qu'il y avait un risque de jouer une prolongation. Derrière ils concèdent le but et vont en prolongation. Griezmann n'est plus là et Benzema se blesse. Tout est allé dans le mauvais sens. Et dans ce groupe d'équipes fantastiques, la France est celle qui ne peut s'en prendre qu'à elle-même", a conclu le nouvel entraîneur de la Roma.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.