FC Barcelone : Le club communique après la perquisition

FC Barcelone : Le club communique après la perquisition©Media365
A lire aussi

Axel Allag, publié le lundi 01 mars 2021 à 18h40

Suite à la perquisition effectuée ce lundi dans les bureaux du FC Barcelone, le club catalan a publié un communiqué afin de clarifier sa position dans l'affaire du Barçagate.


Ce lundi, le FC Barcelone a été secoué. En effet, dans le cadre de l'enquête sur le Barçagate, Josep Maria Bartomeu, l'ancien président du club catalan, a été arrêté par la police. En plus de ça, une perquisition a aussi été effectuée au siège du club, engendrant l'arrestation d'Oscar Grau, le directeur général, et Roman Gomez, responsable des services juridiques. Tous les deux officiaient sous les ordres de Bartomeu. À titre de rappel, le président Bartomeu est accusé d'avoir utilisé une agence de communication dans l'optique de décrédibiliser des opposants mais aussi certains joueurs du club comme Gérard Piqué et Lionel Messi, sans oublier Pep Guardiola, ancien entraîneur entre 2008 et 2012. Bartomeu est aussi accusé d'avoir détourné des fonds.

"Le FC Barcelone exprime son plus grand respect pour le principe de la présomption d'innocence"

Dans un communiqué, donc, le club catalan a précisé : "Le FC Barcelone a offert son entière collaboration aux autorités judiciaires et policières pour contribuer à établir clairement les faits qui font l'objet de l'enquête. Les informations et la documentation demandées par la police judiciaire portent strictement sur les faits relatifs à cette affaire. Le FC Barcelone exprime son plus grand respect pour le processus judiciaire en place et pour le principe de la présomption d'innocence des personnes concernées dans le cadre de cette enquête."


Alors que Manchester City avait été suspendu de compétitions européennes, avant de finalement être relaxé en appel, Pep Guardiola avait adressé un message au Barça, en visant directement Bartomeu, qui avait félicité l'UEFA. "S'ils (les dirigeants du FC Barcelone) sont contents de notre sanction, que le Barça ne parle pas trop fort parce que nous sommes tous impliqués dans des situations à un moment donné", avait glissé le coach des Citizens. Une remarque qui semble bien plus actuelle aujourd'hui.




Vos réactions doivent respecter nos CGU.