Bleus : Benzema, un retour trop tardif ?

Bleus : Benzema, un retour trop tardif ?©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 19 mai 2021 à 10h36

Si Karim Benzema a enfin été rappelé par Didier Deschamps pour disputer l'Euro, le Madrilène aurait pu revenir bien avant selon Bixente Lizarazu.



C'est un Didier Deschamps souriant et apaisé qui a annoncé mardi soir le grand retour de Karim Benzema dans le groupe tricolore pour l'Euro (11 juin-11 juillet), après plus de cinq ans et demi d'absence. "Je n'ai pas la capacité de revenir en arrière et changer quoi que ce soit, a expliqué le sélectionneur sur TF1 et M6. Le plus important, c'est aujourd'hui et demain. Pour arriver à cette décision, il y a eu des étapes importantes. On s'est vu, on a discuté longuement. C'était l'étape la plus importante. Après cela, j'ai eu une longue réflexion, pour en arriver à prendre cette décision. Je ne vais pas dévoiler un mot de la discussion, ça ne nous regarde que tous les deux. J'en avais besoin, il en avait besoin."

"Il aurait pu prendre cette décision après l'Euro 2016"

«DD» a donc "passé outre (son) cas personnel" pour rappeler l'attaquant du Real Madrid (33 ans), qui multiplie les prestations de très haut niveau avec son club. Ancien coéquipier de Deschamps en équipe de France, Bixente Lizarazu estime lui que cette affaire aurait pu être mieux gérée. Même si, en l'absence de «KB9», les Bleus ont été vice-champions d'Europe et champions du monde. "On va attendre que Didier Deschamps en dise un petit peu plus, parce que là il dit qu'il ne veut pas dévoiler un mot sur les raisons qui l'ont fait changer d'avis. Ça fait cinq ans et demi. Il aurait pu prendre cette décision après l'Euro 2016, il aurait pu prendre cette décision avant la Coupe du monde 2018, mais il la prend maintenant. Ils se sont vus, ils se sont parlé, ils ont réglé leurs différends", a ainsi déclaré «Liza» sur France Info.


"Son parcours en club est extraordinaire donc il n'y avait pas de débat sur le plan sportif, avait auparavant confié l'ancien arrière gauche. Je pense qu'ils ont réussi à se parler enfin. On peut se dire qu'ils auraient pu le faire avant pour éviter tout ça, mais comme l'a dit Didier Deschamps, il faut regarder devant et il y a un Euro à préparer et on peut le faire avec une arme offensive supplémentaire et une arme de grand talent." Les Bleus ont en effet récupéré un atout offensif de choix, et ce n'est pas son futur partenaire Kylian Mbappé qui dira le contraire...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.