Arabie Saoudite : Le discours mobilisateur de Renard

Arabie Saoudite : Le discours mobilisateur de Renard©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 25 novembre 2022 à 08h54

A la pause de l'exploit de l'Arabie Saoudite contre l'Argentine, Hervé Renard, le sélectionneur saoudien, a harangué ses hommes comme il le sait le faire, leur demandant s'ils voulaient prendre "(leurs) téléphones et (faire) des photos avec Messi".



Après le but de Saeed al-Owairan contre la Belgique lors du Mondial 1994, toujours considéré comme l'un des plus beaux de l'histoire de la compétition, l'Arabie Saoudite a de nouveau marqué la riche histoire de la Coupe du monde mardi en renversant l'Argentine pour ses débuts dans cette édition qatarie (2-1). Un exploit XXL pour les hommes d'Hervé Renard, qui étaient menés à la pause suite à un penalty de Lionel Messi (10e) avant de faire la différence dès la reprise grâce à des réalisations de Saleh Al-Shehri (48e) et Salem Al-Dawsari (53e). Une nouvelle performance mémorable pour le « sorcier » Hervé Renard, qui sait remonter les joueurs comme personne, ou presque. "Notre coach est fou. Il nous a motivés à la mi-temps, nous a dit des trucs qui nous ont donné envie de manger de l'herbe et de nous enfoncer dans le sol", a ensuite confirmé le milieu de terrain saoudien Abdulellah Al-Malki.

Et si une première vidéo du discours de la pause a d'abord circulé sur les réseaux sociaux, il s'agit en réalité d'une scène qui s'était déroulée l'an dernier lors d'un match de qualification à ce Mondial qatari contre le Vietnam. Mais la Fédération saoudienne a fini par publier sur Twitter la vidéo de la mi-temps de la rencontre face aux Argentins. Et le discours est effectivement mobilisateur. "Messi, il a le ballon au milieu de terrain et vous restez devant la défense ! Prenez vos téléphones et faites des photos avec lui !, lance-t-il notamment à l'adresse de ses milieux de terrain. Vous ne sentez pas qu'on est capable de revenir ? Vous ne le sentez pas ? Les Argentins jouent tranquilles ! Les gars, c'est la Coupe du monde ! Donnez tout !" Un discours qui a porté ses fruits, puisque ses hommes ont donc ensuite créé l'exploit, qu'ils espèrent bien renouveler samedi contre la Pologne. Mais serait-ce vraiment une surprise ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.