ARY Macédoine
Albanie
Allemagne
Andorre
Angleterre
Arménie
Autriche
Azerbaïdjan
Belgique
Bosnie-Herzégovine
Bulgarie
Bélarus
Chypre
Croatie
Danemark
Espagne
Estonie
Finlande
France
Gibraltar
Grèce
Géorgie
Hongrie
Irlande
Irlande du Nord
Islande
Israël
Italie
Kazakhstan
Kosovo
Lettonie
Liechtenstein
Lituanie
Luxembourg
Malte
Moldavie
Monténégro
Norvège
Pays de Galles
Pays-Bas
Pologne
Portugal
Roumanie
République Tchèque
Saint-Marin
Serbie
Slovaquie
Slovénie
Suisse
Suède
Turquie
Ukraine
Écosse
Îles Féroé
Euro Qualifications (H)Groupe H
Stade de France - Arbitre Jesús Gil
  1. 85′ J. Ikoné
  2. 66′ Coman
  3. 26′ Giroud
  4. 7′ Coman
  1. 89′ Cikalleshi

Geoffrey Steines, publié le 7 septembre

L'équipe de France a réussi sa rentrée internationale en dominant facilement l'Albanie samedi (4-1) et en rendant une copie séduisante. Kingsley Coman a inscrit son premier doublé chez les Bleus, toujours leaders du groupe H des éliminatoires pour l'Euro 2020.

Le debrief
L'équipe de France a fait tout ce qu'il fallait pour ne pas tomber dans le piège. Une ouverture du score rapide, un comportement sérieux et une attaque inspirée : les Bleus ont déroulé samedi contre l'Albanie pour conserver la tête du groupe H des éliminatoires pour l'Euro 2020 (4-1). Ils y sont à égalité avec l'Islande, victorieuse de la Moldavie (3-0), et la Turquie, qui a arraché un succès dans le temps additionnel contre Andorre à domicile (1-0). Kingsley Coman a inscrit son premier doublé chez les Bleus et Jonathan Ikoné, entré en fin de match, a marqué son tout premier but chez les A pour conclure une belle soirée. En attendant de remettre ça mardi avec la réception d'Andorre (20h45).



En l'absence de cadres comme Kylian Mbappé, Paul Pogba et N'Golo Kanté, la réception d'une Albanie qui avait toujours posé problème à la France sur les trois dernières confrontations ressemblait à un vrai test pour la profondeur du groupe. Il est passé avec succès, tant les hommes de Didier Deschamps ne sont pas apparus perturbés par ce turnover, en dehors d'une entame légèrement balbutiante. Jamais mis en danger par un adversaire qui a joué très bas sans mettre l'agressivité nécessaire pour les gêner, les Bleus ont récité leur football. Ils ont réalisé des enchaînements offensifs de grande qualité et facilement trouvé des failles dans le bloc albanais. Appliqués aussi dans le repli défensif, ils ont récupéré haut de nombreux ballons et empêché toute situation de contre-attaque.

Après avoir vite pris les devants au tableau d'affichage, les champions du monde en titre ont appuyé sur l'accélérateur à intervalles réguliers pour se mettre à l'abri. Ils ont fait le break à la demi-heure et remis un coup de collier pour inscrire deux buts supplémentaires au retour des vestiaires. Seule ombre au tableau : ce penalty concédé en fin de match qui prive les Bleus d'un quatrième cleen-sheet consécutif à domicile. A coup sûr, le sélectionneur enragera sur ce détail qui pourrait ne pas en être un, si le classement de la poule reste aussi serré jusqu'au bout. Insuffisant toutefois pour gâcher cette belle fête de rentrée à laquelle le Stade de France a eu droit.

L'instant T :
Impliqué sur 9 buts sur les 8 derniers matchs des Bleus, Antoine Griezmann aurait pu continuer sa belle série en transformant un penalty provoqué par Lucas Hernandez. Mais l'attaquant du FC Barcelone a choisi la force et a trouvé la barre transversale. Dommage, c'est une balle de 30eme but en équipe de France, pour rejoindre Just Fontaine et Jean-Pierre Papin.

Les buts
8eme minute (1-0)
Bien installé dans le camp adverse, Varane délivre une passe laser du gauche qui transperce toutes les lignes albanaises. Coman est à la réception, après s'être démarqué d'un appel - contre-appel parfait pour partir à la limite du hors-jeu, et conclut d'un pointu du gauche de près en résistant à son adversaire direct.

27eme minute (2-0)
Encore le pied gauche de Varane au départ. Sa transversale est prolongée du bout du pied par Griezmann, qui lance L.Hernandez. Seul dans son couloir, le défenseur du Bayern Munich a tout son temps pour centrer au cordeau vers Giroud, qui tope sa frappe du gauche au point de penalty tout en prenant Strakosha à contre-pied.

68eme minute (3-0)
Jeu à trois parfait des Bleus sur la gauche, entre L.Hernandez, Giroud et Griezmann. Ce dernier, bien décalé sur le côté, centre à ras de terre. L.Hernandez se fait bouger par Xhimshiti au premier poteau et le ballon file jusqu'à Coman, qui contrôle avant de se tourner pour conclure à bout portant.

85eme minute (4-0)
Parti du côté droit, Ikoné s'appuie sur Fekir, qui remet le ballon dans la course de l'attaquant lillois d'un petit extérieur du gauche. En toute sérénité, l'ancien Parisien se présente face à Strakosha et le trompe en fermant le pied gauche au dernier moment.
Les tops et les flops des Bleus
Kingsley COMAN (8)
Kingsley Coman a bien profité de sa première titularisation depuis novembre 2017. L'ailier du Bayern Munich a saisi l'occasion de marquer des points auprès de Didier Deschamps en réalisant un match plein. Auteur d'un seul but jusqu'alors en équipe de France, il a inscrit un doublé. Efficace dans la surface comme dans ses dribbles, il a épuré son jeu tout en accomplissant les efforts défensifs. Du tout bon.

Lucas HERNANDEZ (8)
S'il évolue en charnière centrale avec le Bayern, Lucas Hernandez continue de s'éclater sur le côté gauche des Bleus. Il a enchaîné les allers-retours sans jamais baisser le pied et n'a cessé d'apporter le surnombre avec justesse. Passeur décisif pour Olivier Giroud, il a aussi provoqué un penalty ensuite manqué par Antoine Griezmann et a joué la fausse piste sur le troisième but français.
Raphaël VARANE (7)
L'Albanie a tellement peu inquiété l'équipe de France que Raphaël Varane avait tout loisir de s'illustrer offensivement. Sa merveille de passe pour Coman a mis les Bleus sur les bons rails et c'est encore son pied gauche qui était à l'origine du but du break. Jamais mis en difficulté.
La feuille de match
FRANCE - ALBANIE : 4-1
Stade de France, Saint-Denis (75 000 spectateurs environ)
Temps chaud - Pelouse excellente
Arbitre : M.Gil Manzano (Espagne / 6)

Buts : Coman (8eme et 68eme), Giroud (27eme) et Ikoné (85eme) pour la France - Cikalleshi (90eme) pour l'Albanie

Avertissements : Gjasula (66eme) et T.Xhaka (78eme) pour l'Albanie

Expulsion : Aucune


France
Lloris (cap) (4) - Pavard (5), Varane (7), Lenglet (6), L.Hernandez (8) puis Digne (80eme) - Tolisso (6), Matuidi (7) - Coman (8) puis Ikoné (77eme), Griezmann (6), Lemar (6) puis Fekir (83eme) - Giroud (6)

N'ont pas participé : Areola (g), Maignan (g), Umtiti, Guendouzi, Ben Yedder, Dubois, N'Zonzi, M.Sissoko, Zouma
Entraîneur : D.Deschamps


Albanie
Strakosha (5) - Ismajli (4), Xhimshiti (4), Mavraj (cap) (4) - Hysaj (4), Ramadani (4) puis Gjasula (53eme), Abrashi (4) puis T.Xhaka (73eme), Roshi (3) - Bare (3) - Uzuni (3), Balaj (3) puis Cikalleshi (62eme)

N'ont pas participé : Berisha (g), Hoxha (g), Lenjani, Veseli, Qose, Manaj, Binaku, Dermaku, Kumbulla
Entraîneur : E.Raja

Vos réactions doivent respecter nos CGU.