Portugal : L'émotion de Rami après le maintien de Boavista

Portugal : L'émotion de Rami après le maintien de Boavista©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le jeudi 20 mai 2021 à 18h05

Après une saison compliquée sportivement, Boavista a réussi à se maintenir en Liga NOS lors de la dernière journée. Au coup de sifflet final, Adil Rami, le défenseur des Panteras, a laissé éclater sa joie.



Les Panthères rugissent encore. Mercredi soir, lors de la 34eme et dernière journée de Liga NOS, grâce à une précieuse victoire à Gil Vicente (1-2), Boavista a acquis dans la souffrance son maintien dans l'élite du football portugais. Entré en fin de première période, le Gambien Yusupha Njie a inscrit un doublé, dont un penalty en fin de match (88eme) et a donc permis au club de Gérard Lopez de signer un deuxième succès de suite et d'ainsi valider une place hors de la zone rouge. Après une saison compliquée sportivement, le club basé à Porto a pu célébrer cette belle réussite au coup de sifflet final à Barcelos. Ce fut notamment le cas d'Adil Rami, très heureux de la performance de ses coéquipiers, lui qui a dernièrement enchaîné des expériences compliquées en Turquie à Fenerbahce, puis en Russie à Sotchi.

« J'ai appris à connaître le cœur des supporters »

Ainsi, mercredi soir, à l'issue du dernier match de la saison de Boavista, le champion du monde français a connu une belle émotion et n'a pas réussi à retenir ses larmes. « J'ai la chance d'avoir déjà été champion du monde et d'avoir remporté la Ligue Europa. Je ne suis ni Portugais, ni du Boavista, mais j'ai appris à connaître le club et le cœur des supporters. Ce fut une année difficile pour moi, je viens de faire un an sans jouer et j'ai eu beaucoup de blessures, mais Luís Campos a montré beaucoup de confiance en moi, a notamment déclaré l'ancien défenseur de l'Olympique de Marseille, dans des propos recueillis par le quotidien portugais Record. Heureusement j'ai pu aider l'équipe, mais Boavista m'a aussi beaucoup aidé. Je remercie Luís Campos, Boavista et ma famille. » Désormais, le Français va pouvoir se reposer avant d'entamer une nouvelle saison, Rami ayant signé deux ans avec les Panteras en septembre dernier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.